VIDEO. Assaut à Saint-Denis: Ce que l'on sait sur l'opération toujours en cours

TERRORISME Les forces de l’ordre ont donné l’assaut ce matin dans un appartement du centre-ville où étaient retranchés des personnes soupçonnées d’avoir participé aux attaques de Paris…

C.P.

— 

Opération anti-terroriste mercredi matin à Saint-Denis.
Opération anti-terroriste mercredi matin à Saint-Denis. — K. TRIBOUILLARD

L’assaut d’un appartement du centre de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) est toujours en cours. La police annonce le décès de deux forcenés : un terroriste abattu par un sniper et une femme kamikaze qui s’est fait exploser dans l’appartement.

Un forcené est encore retranché à l'intérieur. Selon une source policière, trois terroristes ont également été interpellés et sont en garde à vue. Deux personnes arrêtées à proximité immédiate de l’appartement ont également été placées en garde à vue.

>> EN DIRECT. Attentats à Paris : Trois suspects sont en garde à vue après l’opération antiterroriste de Saint-Denis…

L’assaut a été donné dans la nuit de mardi à mercredi dans un appartement situé place Jean-Jaurès à moins de 800 mètres du Stade France où trois kamikazes se sont fait exploser vendredi soir pendant le match France - Allemagne avant les attaques dans Paris. La cible de l’assaut est le cerveau présumé des attentats : le djihadiste belge Abdelhamid Abaaoud. Ce dernier ne fait pas partie des cinq interpellés, selon des sources judiciaires.

Tirs nourris et explosion, l’armée déployée

Les premiers tirs ont été entendus vers 4h30 dans ce quartier de l’hypercentre. Des riverains ont raconté avoir entendu des tirs très nourris ainsi que des explosions. Des snipers étaient positionnés sur les immeubles. La BRI et le RAID étaient sur place. Peu avant 7h30, des détonations étaient encore entendues dans le périmètre de l’assaut, selon des journalistes de l’AFP.

Un très important dispositif de sécurité est sur place: de nombreux policiers dont le Raid et la BRI ainsi qu’une cinquantaine de militaires, postés à l’entrée du périmètre de sécurité le long des vitrines des magasins, fusils d’assaut à la main. Le samu et les pompiers sont aussi sur place pour venir en aide aux victimes.

>> Tous nos papiers sur les attentats à Paris

Au moins un habitant tué

Selon un bilan provisoire communiqué à 20 Minutes par les pompiers, on dénombre un mort parmi les civils et deux blessés dont un en urgence vitale absolue. Cinq policiers ont été légèrement blessés pendant l’assaut..

La préfecture demande également aux personnes travaillant dans le centre de cette ville de Seine-Saint-Denis au nord de Paris de ne pas venir et rappelle que les établissements scolaires, écoles et collèges, n’ouvriront pas mercredi matin dans le quartier.

La ligne de métro 13 le trafic est interrompu entre Saint-Denis-Université et Carrefour Pleyel. Même chose pour le tramway : le trafic est interrompu sur l’ensemble de la ligne T5 (Marché de Saint-Denis - Garges Sarcelles), sur la ligne T1 le trafic est interrompu entre La Courneuve 6 Routes et Les Courtilles ; sur la ligne T8 entre Delaunay Belleville et Saint-Denis Porte de Paris.