Régionales, procès PIP... Cinq infos hors attentats de Paris que vous avez peut-être manquées depuis vendredi

ACTUALITE Marine Le Pen recule dans un sondage, James Bond cartonne, les Russes suspendus d'athlétisme...

Guilhem Richaud

— 

Pierre de Saintignon (PS), Marine Le Pen (FN) et Xavier Bertrand (Les Republicains), trois des candidats aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie.
Pierre de Saintignon (PS), Marine Le Pen (FN) et Xavier Bertrand (Les Republicains), trois des candidats aux régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie. — AFP

Depuis vendredi, il n’a été question que de ça. Les attentats de Paris ont été au cœur de l’actualité en France, comme à l’étranger. Parce qu’il s’est aussi (un peu) passé autre chose, 20 Minutes vous résume cinq infos que vous avez sans doute manquées pendant le week-end.

L’info politique – Marine Le Pen n’est plus en tête des sondages dans le Nord

Dès l’annonce des attentats, les responsables de la plupart des partis politiques ont annoncé la suspension de la campagne des élections régionales, qui auront lieu les 6 et 13 décembre. Mais pendant le week-end, « l’unité nationale » réclamée par le président de la République a commencé à se fissurer. Dimanche, un sondage Ifop pour le Figaro/RTL/LCI, commandé avant les événements parisiens, annonçait Marine Le Pen, patronne du FN battue au second tour des élections par le candidat des Républicains, Xavier Bertrand. Selon cette étude, elle dominerait largement le premier tour avec 36,5 % des intentions de vote contre 26 % pour le candidat des Républicains, de l’UDI et du MoDem et 19 % pour le candidat du Parti socialiste Pierre de Saintignon. Mais au second tour, en cas de désistement de la gauche, la présidente du FN serait battue par 47 % contre 53 %. C’est un recul pour Marine Le Pen, puisqu’au mois d’octobre, un sondage BVA la donnait gagnante avec 52 % des intentions de vote.

L’info sportive – La Russie suspendue de compétition

Et si les JO de Rio se faisaient sans les athlètes russes ? Après les révélations de l’Agence mondiale antidopage lundi dernier, l’IAAF, la Fédération internationale d’athlétisme a annoncé la suspension de la Fédération russe. Concrètement, les Russes ne peuvent plus participer à des compétitions, pendant une durée qui n’a pas encore été déterminée. Le pays de Vladimir Poutine n’organisera donc pas les Mondiaux juniors d’athlétisme à Kazan du 19 au 24 juillet 2016. Pour les JO, rien n’est décidé. Sebastian Coe, le patron de l’IAAF a annoncé que l’institution se réunira à nouveau en mars 2016 à Cardiff pendant les mondiaux de semi-marathon pour décider si la Russie a mis ou non en place des mesures probantes et efficaces pour lutter contre le dopage.

Un autre pays est désormais dans le viseur de l’IAAF. La Fédération a saisi sa commission d’éthique du cas du vice-président de la Fédération kényane, David Okeyo, après qu’un journal britannique a révélé dimanche qu’il était soupçonné de corruption par la police kényane. Si aucun lien avec le dopage n’a été révélé à ce jour, le pays avait déjà été rappelé à l’ordre par l’AMA lundi.

 

Sebastian Coe, le nouveau président de l’IAAF, a mis la pression sur la fédération russe. - Tolga Akmen/LNP/REX Shu/SIPA

 

L’info justice – Le début du procès en appel des prothèses PIP

Le procès en appel de cinq anciens dirigeants de la société PIP, dont les prothèses mammaires ont été emplies pendant des années avec un gel non homologué, s’est ouvert lundi à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) en présence de plusieurs dizaines de victimes. Jean-Claude Mas, 76 ans, fondateur de Poly Implant Prothèse, la société qui fabriquait ces prothèses, doit répondre de tromperie et escroquerie. En première instance, il avait été condamné à quatre ans de prison, 75.000 euros d’amende et une interdiction définitive d’exercer une activité dans le domaine de la santé et de gérer une société.

Le scandale des prothèses PIP avait éclaté en 2010, avec la découverte de la fraude par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Environ 30.000 femmes sont concernées en France et plusieurs dizaines de milliers d’autres à l’étranger, où PIP exportait 80 % de sa production. Au total, 7.000 victimes se sont portées parties civiles dans l’espoir d’obtenir un dédommagement pour ce procès en appel qui doit durer jusqu’au 27 novembre.

 

Jean-Claude Mas, fondateur de la société qui commercialisait les prothèses PIP. - AFP

 

L’info culturelle – Le carton de James Bond

Il avait déjà fait le meilleur démarrage de l’histoire au Royaume-Uni. Le 24e volet de la saga James Bond, sorti en France le 11 novembre, et une semaine plus tôt outre-Manche, écrase le box-office mondial. Dix jours après sa mise en salle, il a déjà engrangé 543,8 millions de dollars de recettes dans le monde.

 

Daniel Craig joue James Bond dans « 007 Spectre » - Andy Wong/AP/SIPA

L’info insolite – La bouteille de vin la plus chère du monde est un bourgogne

Chaque année les ventes de bouteilles de vins battent des records aux Hospices de Beaune. Dimanche, lors de la 155e édition, une acheteuse française a remporté les enchères pour la « pièce des présidents », un Corton Renardes grand cru de 2015, millésime annoncé comme « très prometteur », pour la modique somme de 480.000 euros. Une somme qui sera reversée à divers organismes caritatifs. Le précédent record datait de 2010, avec la vente d’une bouteille à 400.000 euros. La vente a totalisé 11,347 millions d’euros (frais inclus), contre 8 millions d’euros en 2014.