Diabète: Les malades mal informés sur les dangers au volant

Santé Seuls 44 % des diabétiques affirment avoir déjà été sensibilisés aux dangers liés à leur maladie sur leur conduite... 

20 Minutes avec agence

— 

 Illustration - Automobiliste au volant
 Illustration - Automobiliste au volant — SORGE/CARO FOTOS/SIPA

Fatigue, problèmes de vision, difficulté à se concentrer, irritabilité, tremblements, engourdissement, palpitations… Près de trois conducteurs diabétiques sur quatre auraient déjà ressenti un trouble en conduisant, mais près de 43 % n’en ont parlé à personne. C’est le résultat d’un sondage BVA réalisé pour l’association Prévention routière et le laboratoire MSD lors de la journée mondiale du diabète, le 14 novembre dernier, relate le Quotidien du médecin.

L’enquête, qui a porté sur 1.000 automobilistes, dont 236 diabétiques, met en évidence le manque d’information sur les risques liés à cette maladie et à ses traitements sur la conduite.

>> A lire aussi : Diabète : 5 services high-tech pour gérer la maladie

Moins de la moitié des diabétiques sensibilisés 

Seuls 44 % des malades indiquent ainsi avoir déjà été sensibilisés aux dangers de leur pathologie sur leur conduite.

Pour le Dr Christine Moisan, endocrinologue exerçant à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, citée sur le même site, cette enquête démontre « l’importance de bien discuter avec le patient en fonction de sa vie de tous les jours, ses besoins, ses contraintes, ses envies afin de pouvoir adapter au mieux le traitement ».