La page Twitter de Breaking3zéro qui montre la photo de Bilal Hadfi.
La page Twitter de Breaking3zéro qui montre la photo de Bilal Hadfi. — capture d'écran Twitter

TERRORISME

Attentats à Paris: Que sait-on de Bilal Hadfi, l'un des kamikazes identifiés?

Agé de 20 ans, ce Français, qui s'est fait sauter vendredi près du Stade de France, habitait en Belgique avant l'attentat...

Il a actionné sa ceinture d’explosifs et s’est fait sauter au Stade de France. Bilal Hadfi est l’un des trois kamikazes décédé vendredi à Saint-Denis alors que les abords du stade étaient quasi déserts. Il a été identifié ce dimanche.

Peu d’informations filtrent encore sur ce personnage. Agé de 20 ans, ce Français résidait en Belgique, à Neder-over-Hembeek, avant les attentats.

Un séjour en Syrie

Selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, le jeune homme était un féru de football et s’est rapidement radicalisé au printemps 2014.

Tout comme Ismaïl Omar Mostefai, Bilal Hadfi est allé en Syrie, selon une source proche de l’enquête cité par les médias belges. Mais il n’était pas connu des services français. En revanche, selon une source proche de l’enquête, il était dans les fichiers des Belges.

« Ami » Facebook avec un terroriste

D’après Het Laatste Nieuws, il était « ami » sur Facebook, avec le terroriste Abou Isleym, connu pour avoir posé, sourire aux lèvres, avec un corps décapité, et qui avait également appelé ses contacts à commettre des attaques terroristes sur « les terres des infidèles ».

On sait désormais que l’homme a voulu pénétrer dans le stade en pleine rencontre entre l’équipe de France de football et l’Allemagne, dans l’intention d’y faire un carnage puisqu’il était muni d’une ceinture d’explosif contenant des boulons. Mais refoulé car il n’avait pas de billet, il s’est donc fait exploser aux abords du stade. Le quotidien flamand Het Laatste Nieuws met aussi sa photo en Une dans son édition de lundi.