Attentats à Paris: C’est quoi l’état d'urgence absolue pour les victimes?

attentats à paris Apparu vendredi soir, le terme revient régulièrement pour qualifier la situation médicale des personnes touchées par les attaques…

Constance Daulon

— 

Les secours vendredi soir à côté de la salle de concert du Bataclan.
Les secours vendredi soir à côté de la salle de concert du Bataclan. — CHRISTOPHER KUHN/SIPA

Selon le dernier bilan, les attentats qui ont eu lieu vendredi auraient causé la mort de 129 personnes et 352 sont blessés dont 99 en « urgence absolue ». « Ce terme est apparu dès vendredi soir et a été ensuite repris partout, on utilise d'habitude les mots ‘urgence’ ou ‘pronostic vital engagé’ », explique Philippe Cuq, président de l’Union des chirurgiens de France

Chirurgie de guerre

Si le médecin rappelle le bilan très lourd de blessés avec des lésions graves, « cette expression n’a rien à voir avec les chiffres ». Pour le docteur Philippe Cuq, « il s’agit là d’expliquer que les victimes doivent être prises en charge dans les plus brefs délais ». Pour la plupart, les blessures sont dues à des tirs d’armes à feu, de guerre qui entraînent des délabrements importants au niveau pulmonaire, viscéral et vasculaire.

>> Suivez en direct le déroulé des évènements ce dimanche

« Si une balle a arraché un vaisseau, elle entraîne un saignement grave qui se traduit par une hémorragie, poursuite le médecin. C’est alors une urgence absolue. » Les patients peuvent également se trouver en état de détresse respiratoire et de choc émotionnel. « C’est une chirurgie de guerre où les patients arrivent en nombre, il faut faire un triage médical et ne pas perdre de temps car chaque seconde compte. »