Attentats à Paris: Où donner son sang après les attaques terroristes?

PRATIQUE Les sites de l’établissement français du sang dans l’agglomération parisienne sont débordés par l'afflux de donneurs ce samedi matin...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Illustration d'un don de sang en France.
Illustration d'un don de sang en France. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA

Après les attentats à Paris, qui ont fait au moins 128 morts selon un bilan provisoire samedi matin, le « plan blanc » a été déclenché dans les hôpitaux de la capitale. Ce dispositif de mobilisation maximale mis en place par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris est prévu pour les situations sanitaires d’urgence et de crise. Que faire si vous souhaitez donner votre sang après ces attaques terroristes ? Réponses en plusieurs points…

>> Suivez en direct tous les événements dans notre live, au lendemain des attaques terroristes qui ont frappé Paris

Les contacts des établissements recueillant les dons du sang

L’établissement français du sang, qui recueille les dons, possède plusieurs centres en région parisienne. Vous pouvez trouver leurs adresses sur le site Internet de l’EFS et sur le site des Pages jaunes. Mais attention, le site http ://dondusang.paris/ou-donner et les lignes téléphoniques des EFS sont surchargés ce samedi matin. Les centres parisiens sont habituellement ouverts jusqu’à 13h, 15h30 voire 16h le samedi.

Des centres surchargés

Les centres de collecte du sang ouverts samedi en Ile-de-France sont pris d'assaut par les volontaires venus donner leur sang, selon un responsable de l'Etablissement français du sang (EFS). «Ce matin 19 centres ont ouvert et les 19 sont débordés par l'afflux de Parisiens et de touristes venus spontanément donner leur sang», a dit à l'AFP, dans un centre du 9e arrondissement, Djamel Benomar, directeur de la collecte du sang pour l'EFS. Il a précisé par ailleurs que l'Etablissement «avait pu faire face à la situation» de la nuit passée grâce aux dons réguliers des Parisiens.

Sur les réseaux sociaux

Plusieurs appels au don ont été lancés sur les réseaux sociaux, notamment avec les hashtags (mot-dièse) #JeDonnePourParis et #DonDuSang. Cependant, des internautes alertent ce samedi matin à propos de centres surchargés.

Les critères rédhibitoires au don du sang

Tout le monde ne peut pas donner son sang. Parmi les critères rédhibitoires : Avoir moins de 18 ans ou plus de 70 ans, peser moins de 50 kilos, avoir subi une transfusion sanguine, être anémié ou en manque de fer, avoir été opéré dans les 4 derniers mois avec hospitalisation de plus de 24 heures ou avoir subi une endoscopie ; Avoir, dans les 2 dernières semaines, une infection (toux, diarrhée, infection urinaire…) ; prendre des antibiotiques actuellement, avoir eu des soins de carie simple dans les 24 heures, ou un détartrage, un traitement de racine, une extraction dentaire dans les 7 jours ; être revenu d’un pays tropical depuis moins de 4 mois ; Etre enceinte ou avoir accouché depuis moins de 6 mois ; Avoir été dans une situation pouvant exposer aux virus du SIDA ou des hépatites dans les 4 derniers mois (Relations sexuelles avec un partenaire à risques, prise de drogue par seringues).

Enfin, munissez-vous d’une pièce d’identité avec une photo. Ne venez pas à jeun, et hydratez-vous avant et après votre don.

>> Vous avez donné votre sang à Paris ? Vous souhaitez le faire ? Alertez-vous sur vos éventuelles difficultés dans les commentaires ci-dessous et sur les réseaux sociaux (@20minutes)