Attaques en série à Paris: «Il y a eu énormément de coups de feu dans le Bataclan»

TIRS A L'ARME AUTOMATIQUE Plusieurs fusillades ont éclaté dans la capitale...

Anissa Boumediene

— 

An injured person is evacuate following an attack in the 10th arrondissement of the French capital Paris, on November 13, 2015. At least 18 people were killed as multiple shootings and explosions hit Paris, police said. Police also said there was an ongoing hostage crisis in the Bataclan a concert hall in the French capital. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD
An injured person is evacuate following an attack in the 10th arrondissement of the French capital Paris, on November 13, 2015. At least 18 people were killed as multiple shootings and explosions hit Paris, police said. Police also said there was an ongoing hostage crisis in the Bataclan a concert hall in the French capital. AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD — AFP

Plusieurs attaques à Paris et dans le secteur du Stade de France ont fait vendredi soir au moins 18 morts et une prise d’otages était en cours au Bataclan dans le centre de la capitale.

Camille, 28 ans, vit juste au-dessus de la salle de spectacle. « On dînait quand on a entendu comme de gros bruits de pétard », raconte la jeune femme. « On a regardé par la fenêtre et là on a vu deux hommes, habillés normalement et pas cagoulés, avec deux armes lourdes, a priori des kalachnikovs, tirer sur un homme devant le Bataclan avant de rentrer à l’intérieur de la salle ».

 

« Il y a eu énormément de coups de feu »

Dès les premiers tirs, le groupe a alerté la police. « On a appelé la police dans les premiers, il était 21h47, mais les forces de l’ordre ont mis beaucoup de temps à arriver », témoigne Camille. « On a entendu beaucoup de tirs depuis l’intérieur. Il y a eu énormément de coups de feu. Et on a entendu les tirs reprendre quelques minutes après ».

Dans le quartier, les riverains sont barricadés chez eux. « On s’est mis au sol et on ne regarde plus par la fenêtre. On fait très attention, on a des enfants avec nous ».

Pour l'heure, une centaine de personnes seraient retenues en otages au Bataclan.