VIDEO. Lorient: Un employé de l'université suspecté d'avoir filmé des femmes dans les toilettes

JUSTICE Il collait des smartphones dans les réservoirs des chasses d'eau et sous les faux-plafonds...

M.C. avec AFP

— 

Un panneau à l'entrée de toilettes.
Un panneau à l'entrée de toilettes. — Chameleons Eye/REX Shut/SIPA

Il collait des smartphones dans les toilettes des femmes au moyen d'adhésif double face. Un employé de l'université de Lorient a été interpellé lundi et comparaîtra le 11 janvier 2016 devant le tribunal correctionnel de la ville, a-t-on appris de source judiciaire.

C'est un agent d'entretien, pendant les vacances de la Toussaint, qui a mis au jour ce très sommaire dispositif, apparemment utilisé sous les faux plafonds et à l'intérieur des réservoirs des chasses d'eau des toilettes depuis janvier 2014. Dans le bureau du suspect, les enquêteurs ont découvert trois autres appareils "prêts à l'emploi" dont un, très fin, qu'il dissimulait sur le dessus d'une chaussure pour filmer sous les jupes de collègues et de clientes de magasins pour femmes de Lorient.

Sur l'ordinateur que l'IUT lui avait affecté, les policiers ont découvert des centaines d'heures de séquences vidéos, pour 92 Go de données en tout, que les enquêteurs ont exploitées pour identifier les victimes, rapporte Ouest France. L'homme a été placé sous contrôle judiciaire et est poursuivi pour les délits d'atteinte à l'intimité de la vie privée par fixation d'images et abus de confiance. Vingt-quatre victimes ont déjà porté plainte.