Attentats de Paris: Deux vidéos d'entraînement des frères Kouachi examinées par la police

ENQUETE On y verrait Chérif, l'un des deux frères, mimer des coups de feu dans une cave...

R.S.

— 

Photo délivrée par la police française montrant les frères Chérif (G) et Saïd Kouachi, auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015
Photo délivrée par la police française montrant les frères Chérif (G) et Saïd Kouachi, auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015 — French Police Police française

Onze mois après l'attentat contre Charlie hebdo, les enquêteurs continuent de remonter la vie des frères Kouachi lors des semaines précédant leur passage à l’acte. RTL révèle que deux nouvelles vidéo d’entraînement des terroristes ont été visionnées. Elles auraient été récupérées par des experts en cybercriminalité qui les ont décryptées sur une carte mémoire alors qu’elle avait bien été effacée par les deux frères.

Sur une première vidéo de 57 secondes, l’un des deux frères (Chérif a priori) apparaîtrait debout dans une cave, indique RTL. Il ferait semblant de tenir un fusil et mimerait une revendication sans prononcer le moindre mot. La seconde séquence, filmée au même endroit, simulerait une attaque. Chérif Kouachi ferait semblant de tirer des coups de feu.

Pas de destinataire identifié

Les deux vidéos auraient été tournées le 5 mai 2014, soit huit mois avant les attentats. A l’époque, les frères Kouachi étaient sous surveillance des services de renseignement. A ce jour, les enquêteurs ne savent pas à qui étaient destinés ces tournages.

Il y a deux jours, le journal Le Monde rapportait le contenu d’un message reçu par Amédy Coulibaly, le tueur de l’hyper Cacher, deux heures seulement après l’attaque des frères Kouachi contre Charlie HebdoLes enquêteurs continuent donc de remonter la piste d’un possible commanditaire des attentats de Paris.

Un donneur d’ordre caché ?

La découverte de messages échangés entre ce personnage mystérieux et Amédy Coulibaly, l’auteur de la fusillade de Montrouge et de la prise d’otages de l’Hyper Casher de Vincennes, renforce la piste d’un donneur d’ordre, qui aurait fait le lien avec les attaques des frères Kouachi.

Selon le journal, l’identité et la localisation exacte de l’individu n’ont pas été établis, mais l’enquête se resserre progressivement sur un homme basé à l’étranger, qui aurait coordonné une partie des attentats qui ont fait 17 morts entre le 7 et le 9 janvier.

Pour mémoire, voici une vidéo sur les deux frères