Dominique Strauss-Kahn serait lobbyiste pour le cigarettier mondial Philip Morris

CONSEILS L’ancien ministre Dominique Strauss-Kahn aurait aidé le géant mondial des cigarettes Philip Morris, selon le « JDD »...

Anne-Laëtitia Béraud

— 

L'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, le 17 février 2015 à Lille.
L'ancien directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, le 17 février 2015 à Lille. — Michel Spingler/AP/SIPA

Une nouvelle casquette de lobbyiste pour Dominique Strauss-Kahn. L’ancien directeur du Fonds monétaire international aurait été lobbyiste pour le fabricant de cigarettes Philip Morris, affirme le JDD ce dimanche.

L’ancien politique français aurait fait profiter le géant mondial des cigarettes de son carnet d’adresse, alors que le projet de loi de Santé de la ministre Marisol Touraine va être examiné à l’Assemblée à partir de lundi.

>> A lire aussi : Lobby du tabac : Philip Morris accusé de ficher les eurodéputés

Selon l’hebdo, Dominique Strauss-Kahn aurait organisé il y a deux mois, et par l’entremise d’un ami avocat, une rencontre entre le patron de Philipp Morris France et le lobbyiste Paul Boury, un proche du gouvernement. DSK conseillerait par ailleurs l’entreprise suisse Sicpa, concurrente de Philip Morris sur la traçabilité des cigarettes, ajoute le journal.

Directeur général du Fonds monétaire international et prétendant à la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn a mis fin à sa carrière politique en 2011 après des accusations d’agression sexuelle au Sofitel à New York. Il a fait un retour remarqué sur le réseau Twitter en juin 2015.