Une employée de Pôle Emploi soupçonnée d'avoir détourné 450.000 euros

FAITS DIVERS Elle créait des faux profils de chômeurs et s'appliquait à détourner l'argent versé sur son propre compte...

W.M.
— 
Paris le 14 fevrier 2012. Illustration logo agence pole emploi.
Paris le 14 fevrier 2012. Illustration logo agence pole emploi. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Les détournements ont duré pendant trois ans. Une employée de Pôle emploi d’une cinquantaine d’années est suspectée d’avoir détourné environ 450.000 euros, rapporte Ouest-France.

Cette femme, salariée à l’agence de Morlaix, a été placée en garde à vue mardi par les policiers de l’antenne de police judiciaire de Brest et le Groupe d’intervention régional (GIR) de Rennes.

Faux profils de chômeurs

Pour ne pas éveiller les soupçons, elle avait créé des fichiers de faux chômeurs. Et transférait les allocations sur ces faux profils. Tous les mois, l’argent était méthodiquement détourné pour atterrir finalement sur son propre compte.

Mise en examen pour détournement de fonds publics, elle a été remise en liberté et sera jugée dans quelques mois devant le tribunal correctionnel de Brest.