Organisation de la COP21: Des travailleurs d'Europe de l'Est à moins de six euros de l'heure?

SOCIAL Sur les 3.000 personnes qui vont directement travailler la conféérence, 200 seulement sont embauchées par des entreprises de Seine-Saint-Denis...

W.M.
— 
Un globe terrestre avertissant contre les dangers du réchauffement climatique, sur le site de la COP21 au Bourget (Seine-Saint-Denis), le 6 mai 2015
Un globe terrestre avertissant contre les dangers du réchauffement climatique, sur le site de la COP21 au Bourget (Seine-Saint-Denis), le 6 mai 2015 — Lionel Bonaventure AFP

En priorité des travailleurs de Seine-Saint-Denis et des entreprises du département. Ces promesses des organisateurs de la conférence environnementale à Paris (COP21) seraient loin d'être tenues.



L'Œil du 20H : un chantier de la COP21 utilise des travailleurs détachés

Selon des informations de France 2, sur les 3.000 personnes qui vont directement travailler pour la COP21 sur le site de l'événement en Seine-Saint-Denis, 200 seulement sont embauchées par des entreprises du département. Et, parmi les 38 entreprises prestataires, seules quatre PME sont du département.

Tarid inférieur au Smic

Sur le site de la conférence, au moins 200 salariés viendraient d’Europe de l’Est, rapporte la chaîne publique. Un ouvrier slovaque a confié à France 2 qu’il gagnait 70 euros pour douze heures de travail, soit 5,83€ de l'heure. Un tarif bien inférieur au Smic horaire.

>> A lire aussi: La région Ile-de-France se met aussi en marche

L’entreprise qui l’emploie, GL Events, n'a reconnu auprès de France 2 l'embauche que de six Slovènes via ses sous-traitants.