VIDEO. Les Français n'ont jamais fait aussi peu de bébés depuis 1999

NATALITÉ Entre janvier et septembre, 569.000 bébés ont vu le jour, soit 16.000 de moins qu'en 2014 sur la même période...

T.L.G.
— 
Illustration bébé
Illustration bébé — M.Bosredon/20Minutes

Baby blues. La natalité française reste une exception européenne, mais pour combien de temps ? Les Français ont fait beaucoup moins de bébés sur les neuf premiers mois de 2015 que sur la même période en 2014, rapporte le Parisien. Entre janvier et septembre, 569.000 bébés ont vu le jour. C’est 16.000 de moins que l’année précédente, soit une baisse de près de 2.75 %, précise le quotidien.

Les naissances n’ont jamais été aussi basses depuis 1999. Cette année-là, 559.900 nouveau-nés avaient été enregistrés sur cette période.

Une minute pour comprendre la baisse de la natalité en France

La France, un cas à part

Face à cette baisse, les démographes restent prudents. « Il faut se méfier des données brutes, surtout provisoires. Les variations d’une année et d’un mois sur l’autre ne sont pas toujours semblables », prévient au Parisien Isabelle Robert-Bobée, chef de la division enquêtes et études démographiques à l’Insee. « Il y a moins de naissances pour l’instant en 2015, mais on ne peut pas en tirer de conclusions sans attendre la fin de l’année, ni sans les avoir analysées. »

Dans son rapport, l’Insee rappelle que la France, avec 2 enfants par femme, « semble faire figure d’exception : elle est le seul pays d’Europe à avoir une fécondité stable et élevée depuis 2006 ».