Des avocats en grève devant le TGI de Lille
Des avocats en grève devant le TGI de Lille — ALCALAY SARAH/SIPA

JUSTICE

Aide juridictionnelle: Fin de la grève après une protocole d'accord signé entre les avocats et la Chancellerie

Les avocats étaient en grève...

Un protocole d’accord a été conclu entre la Chancellerie et les représentants de la profession d’avocats, selon un communiqué de la Place Vendôme.

« Après les années d’immobilisme de la précédente majorité, ce protocole pose, en plusieurs étapes, les bases de la réforme ambitieuse de l’aide juridictionnelle engagée par la garde des Sceaux, Christiane Taubira depuis 2012 », souligne le ministère de la Justice.

>> A lire aussi : Pourquoi les avocats sont-ils en grève contre la réforme de l’aide juridictionnelle ?

« Conformément à l’objectif poursuivi par la ministre depuis son arrivée à la Chancellerie, le seuil de ressources permettant d’être éligible à l’AJ à 100 % est relevé 1000 euros. Ainsi 100.000 personnes supplémentaires en seront bénéficiaires" », peut-on lire.

Fin de la grève

« Bien entendu la grève s’arrête », a déclaré le bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur lors d’un point presse au siège du Conseil national des barreaux (CNB) après ces négociations. L’accord « devrait en principe mettre fin à la crise », a jugé de son côté le président du CNB, Pascal Eydoux.

Les avocats peuvent donc « suspendre le mouvement, mais chacun reste l’arme au pied pour que ce protocole soit respecté », a-t-il toutefois averti.

« Il faut toujours éviter les surenchères. Nous étions dans des négociations très difficiles », a-t-il ajouté.