Guy Orsoni, le fils de l'ex-leader nationaliste corse Alain Orsoni, est remis en liberté

JUSTICE Son acquittement est maintenant définitif…

A.Ch. avec AFP
— 
Le dossier Orsoni-Castola dans la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence, le 11 mai 2015
Le dossier Orsoni-Castola dans la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence, le 11 mai 2015 — BORIS HORVAT AFP

Guy Orsoni, fils de l’ex-leader nationaliste corse Alain Orsoni, a été remis en liberté ce jeudi par la chambre d’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Guy Orsoni avait été acquitté le 30 juin dernier de deux assassinats mais a été condamné à 8 ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de créer de faux papiers.

Mais cet acquittement avait été l’objet d’un appel par le parquet général d’Aix-en-Provence. Le 23 septembre, la chambre criminelle de la Cour de cassation avait jugé cet appel irrecevable, rendant définitifs les acquittements pour les deux assassinats et la tentative d'assassinat commis en 2009 à Ajaccio et dans sa région. Guy Orsoni purge une peine de huit ans de prison pour association de malfaiteurs. Sa demande de remis en liberté avait été rejetée début septembre par la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Les avocats de Guy Orsoni avaient alors déposé un pourvoi devant la cour de Cassation.