Toulouse: Un agresseur, tout juste condamné, est secouru par sa victime

JUSTICE Il avait fait un malaise à l'énoncé du verdict...

C.B. avec AFP

— 

Illustration: La balance de la justice.
Illustration: La balance de la justice. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Une conscience professionnelle à toute épreuve… Mercredi, une jeune femme, aide-soignante de métier, a porté les premiers soins à un homme pris d’un malaise à la cour d’assises de la Haute-Garonne, à Toulouse. La scène n’a a priori rien d’étonnante, sauf que la « sauveteuse » est l’une des victimes du « sauvé ».

30 ans de réclusion criminelle

Ce dernier était jugé pour agression, agression sexuelle et tentative de viol. Les faits remontent à 2013. Pendant les mois de septembre et d'octobre, Daniel Dimitri, un Roumain de 47 ans, agresse trois femmes pendant leur jogging sur les bords de la Garonne à Toulouse. Selon les éléments de l’enquête, l’accusé avait d’abord tenté de violer sa première victime. Puis il avait agressé les deux autres femmes, dont l’une sexuellement.

Mercredi, la cour a condamné Daniel Dimitri à 30 ans de réclusion criminelle. Lors de l’énoncé du verdict, l’accusé a été victime d’un malaise et c’est donc l’une de ses victimes qui lui a porté les premiers soins en attendant l’arrivée des secours.