Emeutes à Moirans: La demande de sortie du détenu sous escorte rejetée

FAITS DIVERS Les autorités craignent une nouvelle flambée de violences...

N.Beu. avec AFP

— 

Adele Vinterstein, la mère de l'un des détenus dont la libération a été rejetée pour se rendre à un enterrement. Une décision qui a provoqué une émeute à Moirans (Isère), le 20 octobre 2015.
Adele Vinterstein, la mère de l'un des détenus dont la libération a été rejetée pour se rendre à un enterrement. Une décision qui a provoqué une émeute à Moirans (Isère), le 20 octobre 2015. — AFP

La demande de sortie du détenu sous escorte a été rejetée ce mercredi, après les émeutes qui ont secoué mardi la ville de Moirans (Isère).

La veille, des émeutes ont éclaté et une mutinerie s’est déclarée à la prison d’Aiton (Savoie) après que le frère détenu du jeune homme décédé s’est vu refuser une première fois une autorisation de sortie pour assister aux obsèques.

Les obsèques annulées ?

Dans la foulée de la décision de ce mercredi, la mère du jeune homme tué le week-end dernier dans un accident routier a affirmé qu’elle ne voulait plus des obsèques prévues dans l’après-midi à Moirans. « Je vais faire venir le cercueil de mon fils ici [dans le camp des gens du voyage]. Et il ne bougera pas tant que mon autre fils ne pourra pas venir », a indiqué à l’AFP Adèle Vinterstein.

Après avoir dit dans un premier temps qu’elle annulait la cérémonie, Adèle Vinterstein a toutefois refusé par la suite d’être aussi affirmative. Ses proches ont promis d’en dire plus en début d’après-midi.