Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 12 septembre 2015 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, le 12 septembre 2015 à Paris. — WITT/SIPA

SOCIETE

Migrants: Après l'appel des 800 personnalités, Cazeneuve se rend à Calais

Au lendemain de la publication dans «Libération» de l'appel de 800 personnalités réclamant un plan d'urgence pour la gestion de la «Jungle» de Calais...

Bernard Cazeneuve veut montrer qu’il n’a pas oublié Calais. Au lendemain de l’appel de 800 personnalités réclamant dans Libération « un large plan d’urgence pour sortir la "Jungle" de Calais de l’indignité dans laquelle elle se trouve », le ministre de l’Intérieur sera sur place pour prouver que l’Etat ne l’a pas abandonnée.

Mardi, déjà, Bernard Cazeneuve avait réagi lors d’une conférence de presse au cri d’alarme des artistes, intellectuels et militants. Ils « manifestent une préoccupation que j’entends et que je partage », avait-il déclaré. « Ils sont la voix d’une France mobilisée, solidaire, généreuse, d’une France qui refuse le repli sur soi et le rejet », avait-il ajouté, sans revenir sur les accusations de l’appel.

De « nouveaux moyens » déployés

Alors que ces 800 personnalités dénoncent « un désengagement de la puissance publique », en même temps que des conditions d’hygiène déplorables, des violences policières, des ratonnades organisées par l’extrême droite et même des viols, le gouvernement a prévu de faire de la pédagogie.

>> A lire aussi: Il y a désormais près de 6000 migrants dans la «New jungle»

Lors de sa visite, il compte détailler « les nouveaux moyens que l’Etat s’engage à mettre en œuvre pour surmonter les difficultés ». Ce mercredi devraient également être annoncées les conclusions de la mission d’évaluation sanitaire lancée la semaine dernière sur le bidonville. Rappelant qu’un doublement des capacités était prévu pour le centre d’hébergement des personnes vulnérables, Bernard Cazeneuve a indiqué mardi que « les travaux commencent cette semaine » pour « une mise à l’abri rapide de 200 femmes et enfants ».