Education: Davantage de candidats pour les concours d'enseignants

RECRUTEMENT En novembre dernier, les chiffres n'étaient pas aussi bons...

20 Minutes avec AFP

— 

La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, le 31 août 2015 à Dijon
La ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, le 31 août 2015 à Dijon — Jean-Philippe Ksiazek AFP

L'enseignement fait encore rêver les jeunes étudiants, à en croire les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Education nationale. Le nombre d'inscriptions aux concours externes de recrutement d'enseignants, de conseillers d'orientation et conseillers d'éducation, est en «nette augmentation», une progression «supérieure à celle des postes ouverts aux concours», s'est félicitée lundi la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem.

>> Pourquoi certaines matières peinent à recruter?

Dans le premier degré, le nombre d'inscrits pour la session 2016 a progressé de 14,03% avec 81.140 inscrits, ajoute le ministère de l'Education dans un communiqué. La progression est selon lui «très nette» dans des académies «habituellement les moins attractives»: Reims (+34%), La Guyane (+26%), Créteil (+17%), Amiens (+15%).

54.000 créations de postes

Dans le second degré, le nombre d'inscrits a augmenté de 9,89%, avec 99.169 inscrits contre 90.245 en 2015, soit «là aussi un rythme supérieur à l'augmentation des postes ouverts au concours (+4,5%)», se réjouit le ministère, en pointant «une progression très sensible dans les disciplines dites déficitaires» que sont les mathématiques (+16,3%), les lettres modernes (+8,2%), l'anglais (+7,8%).

«Seuls l'allemand et les lettres classiques poursuivent une stagnation», note-t-il. Ces recrutements visent à remplacer les enseignants qui partent à la retraite et à pourvoir les 54.000 créations de postes promises pendant le quinquennat.