1,8 million de Français sont millionnaires en France (en dollars)

RICHESSE Patrimoine immobilier inclus, évidemment...

R.S.

— 

Paris le 04 fevrier 2013. Illustration epargne argent billet de banque tenus dans une main.
Paris le 04 fevrier 2013. Illustration epargne argent billet de banque tenus dans une main. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Malgré un contexte de crise, un chômage toujours élevé, un moral en berne et tout un tas de bonnes ou mauvaises raisons de se plaindre, les Français restent parmi les plus aisés de la planète. Dans son rapport 2015, relayé par le Dauphiné, le Crédit Suisse, publie une série de chiffres puisés dans les comptes en banques français. Avec un patrimoine moyen de 230.000 euros, ils figurent au neuvième rang mondial, derrière les Suisses, les Américains ou les Suédois notamment.

63 % de la richesse des Français est immobilière

Ils sont mieux classés - cinquième position - en ce qui concerne la richesse globale des ménages. 1,8 million de Français seraient ainsi millionnaires en dollars. Leur patrimoine (immobilier inclus) serait donc supérieur à 875.000 euros. Seul le Royaume-Uni compte plus de millionnaires en Europe.

Ce chiffre important s’explique en partie par la hausse du prix de l’immobilier ces dernières années. L’envolée des prix depuis le début des années 2000 aurait ainsi enrichi le portefeuille des Français dont 63 % de la richesse provient de leur patrimoine immobilier.

L’Asie en tête

A l’échelle mondiale, la région Asie Pacifique dépasse désormais l’Amérique du Nord en termes de millionnaires. Grâce à la croissance continue dans cette zone, il y a plus de millionnaires en Chine, en Indonésie et en Thaïlande qu’aux Etats-Unis et au Canada, indiquait récemment l’étude annuelle « World Wealth Report » de Capgemini et RBC Wealth Management.

Selon cette étude, il y 4,69 millions de ces super-riches en Asie Pacifique, contre 4,68 millions en Amérique du Nord. Ces personnes fortunées sont à la tête d’actifs équivalant à au moins 1 million de dollars US, sans compter leur résidence principale et les biens de consommation.