Sécurité routière: Faux radars, drones, contrôle technique... Tout ce qui va changer sur la route

TRANSPORTS Manuel Valls a annoncé 22 mesures pour que les routes de France ne deviennent pas «un cimetière»...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration sécurité routière.
Illustration sécurité routière. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Les derniers chiffres des personnes tuées dans des accidents de la circulation sont « inacceptables », « les routes de France ne peuvent pas être un cimetière », a déclaré vendredi Manuel Valls en annonçant 22 nouvelles mesures pour la sécurité routière.

« L’objectif n’a pas changé, je l’ai fixé quand j’étais ministre de l’Intérieur ». Il s’agit de revenir sous le seuil de « 2.000 personnes tuées sur les routes en 2020 », contre 3.384 en 2014, a affirmé le Premier ministre à la presse après un comité interministériel de sécurité routière à Matignon.

Voici les principales mesures annoncées:

 

  • Contrôle technique obligatoire lors de la revente d’un deux roues motorisé.
  • Port de gants homologués obligatoires pour les conducteurs de deux roues.
  • Obligation de passer une formation de 7 heures en moto-école pour piloter une moto de plus de 56 chevaux.
  • Expérimentation de drones pour détecter les « conduites à risques ».
  • 500 « vrais » radars et plus de 10.000 leurres installés en France d’ici 3 ans.
  • Augmenter l'utilisation des radars embarqués dans les voitures banalisées.
  • Augmenter le nombre d'infractions constatables par les radars multifonctions.
  • Porter le nombre de radars autonomes déplaçables à 250 d'ici fin 2016.
  • Etendre le nombre des infractions obtenues par vidéoverbalisation, notamment le non-port du casque.
  • Permettre au juge d'imposer à un automobilste d'équiper son véhicule d'éthylotest anti-démarrage (EAD).
  • Développer le test salivaire au bord de la route pour détecter les conducteurs sous l'emprise de stupéfiants.
  • Créer un délit spécifique de conduite avec un faux permis.
  • Rendre obligatoire la présentation de l'attestation d'assurance lors de l'immatriculation d'un véhicule.
  • Pour les moins de 12 ans, port du casque certifié obligatoire.
  • Créer une contravention de 650€ de non-révélation de l'identité du conducteur par le propriétaire du véhicule en cas d'infraction.
  • Permettre aux employeurs de connaître la validité ou pas du permis de conduire de leurs employés.