Quand Uber envoie des lettres aux taxis pour les recruter

TRANSPORTS La société américaine a besoin de chauffeurs rapidement depuis l'interdiction d'UberPop et tente de recruter des taxis...

W.M.
— 
Un smartphone avec le logo du service Uber, lors d'une manifestation de chauffeurs de taxi à Bruxelles, le 13 septembre 2015
Un smartphone avec le logo du service Uber, lors d'une manifestation de chauffeurs de taxi à Bruxelles, le 13 septembre 2015 — Nicolas MAETERLINCK BELGA

Je t’aime moi non plus ? Après s’être férocement écharpés ces derniers mois, les taxis se font à présent draguer par la société Uber. France Info rapporte que des taxis parisiens ont reçu récemment des lettres en provenance de la société américaine.

>> A lire aussi : Tout comprendre à l’interdiction d’UberPop

L’objet de la lettre est une offre d’emploi incitant les taxis à rejoindre la compagnie. « Uber relance des étincelles dans le milieu du taxi », souligne Christophe Vanlierde, président de la Fédération nationale du taxi.



10.000 chauffeurs perdus

Selon la radio, Uber explique avoir besoin rapidement de chauffeurs formés pour remédier aux 10.000 perdus avec l’interdiction d’UberPop.

Et assure démarcher de façon légale en utilisant les fichiers publics du ministère des Transports.