VIDEO. Paul Walker: Sa fille attaque Porsche pour défaillances

JUSTICE Le rapport remis à la justice par Meadow Rain Walker évoque des ceintures de sécurité « défectueuses » et des portières « manquant de solidité »...

20 Minutes avec agence

— 

L'acteur américain Paul Walker, vedette de "Fast and Furious", le 12 mars 2009 en Californie
L'acteur américain Paul Walker, vedette de "Fast and Furious", le 12 mars 2009 en Californie — Kevin Winter GETTY IMAGES

Près de vingt mois après la mort de l’acteur Paul Walker, sa fille, Meadow Rain Walker, porte plainte contre le constructeur automobile Porsche qu’elle estime responsable dans la mort de son père.

Les ceintures de sécurité « défectueuses » l'auraient empêché de sortir de la voiture

L’acteur américain, célèbre pour la série de films « Fast and Furious », est décédé en novembre 2013 à 40 ans lors d’un accident dans une Porsche Carrera GT. Il était au côté de son ami Roger Rodas, mort au volant du véhicule.

Et selon le site d’information américain TMZ, l’adolescente de 16 ans remet en cause « la fiabilité et la solidité du véhicule », dixit son avocat. Le rapport remis à la justice par Meadow Rain Walker évoque donc des ceintures de sécurité « défectueuses » qui «auraient empêché Paul Walker de sortir de la voiture alors qu'elle était en feu», des portières « manquant de solidité par rapport à celles des autres véhicules vendus sur le marché » ou encore une voiture qui « n’était pas doté du système de stabilisation Porsche Stability Management (PSM), qui empêche les embardées ».

« La voiture roulait entre 100 et 115 km/h avant l’accident »

« La conclusion c’est que la Porsche Carrera est une voiture dangereuse » et « sa place n’est pas sur les routes », conclut le rapport remis par la jeune fille à la justice. Ceci sans compter que de nouveaux documents permettraient à Meadow et son avocat d’affirmer, dixit TMZ, que « la voiture roulait entre 100 et 115 km/h avant l’accident », et non pas aux alentours de 160 km/h comme cela avait été indiqué par les enquêteurs.

En 2014, ces derniers avaient conclu que « la collision fatale est due à une vitesse excessive et dangereuse sur une telle route ».

 

A noter qu’en mai 2014, la veuve de Roger Rodas a déjà porté plainte contre Porsche, dénonçant des dysfonctionnements sur leur véhicule. Des équipements de sécurité inadéquats qui auraient coûté la vie de l’acteur de « Fast and Furious » et de son ami.