En 2015, les selfies ont plus tué que les requins

FAIL En 2015, douze personnes auraient trouvé la mort en prenant un selfie contre huit à la suite d'une attaque de squale...

Bérénice Dubuc

— 

Une plongeuse fait un selfie avec un requin.
Une plongeuse fait un selfie avec un requin. — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Cela pourrait être risible s’il ne s’agissait pas de morts. Au cours de cette année, 12 personnes sont mortes dans le monde en faisant un selfie, contre 8 dans une attaque de requin, selon les chiffres compilés par Mashable.

Le site américain en a même fait une infographie intitulée « requins contre selfies » :

Selfies

Mashable souligne que le dernier décès en date remonte au 18 septembre, lorsque Hideto Ueda, une touriste japonaise de 66 ans s’est tuée, smartphone à la main, en tombant dans les escaliers du célèbre Taj Mahal (Inde). Comme elle, quatre victimes de selfie cette année sont mortes après une chute.

Les collisions avec un train constituent la seconde cause de mortalité dans cette « catégorie », soit parce que la victime voulait se prendre en photo avec un train, soit parce que l’image qu’elle souhaitait faire signifiait qu’elle devait se mettre en danger.

>> A LIRE. Crash d’avion, chute de falaise ou d’un pont… Prendre un selfie peut vous coûter la vie

Mashable indique cependant qu’il n’est pas certain qu’il y ait une hausse des « selfies périlleux », mais que de plus en plus de touristes font les gros titres du fait de leur comportement dangereux pour réussir LA photo.

De nombreux lieux touristiques -le château de Versailles ou les parcs Disney, par exemple- ont d’ailleurs interdit les perches à selfies. En juillet, le ministère de l’Intérieur russe a même publié une brochure d’information sur ces clichés « qui peuvent vous coûter la vie ».

Quatre bonnes raisons de laisser tomber votre perche à selfie