Les immanquables du jour: Evelyne Dhéliat plaquée, Bolloré casse «Canal» et grève des profs

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actu de ce mercredi 16 septembre...

Mathieu Bruckmüller

— 

Capture d'écran d'un spot publicitaire de TF1
Capture d'écran d'un spot publicitaire de TF1 — TF1

Votre concentré d’Actu du jour, c’est tout de suite avec les immanquables.

L’article le plus lu du jour : Evelyne Dhéliat violemment plaquée pendant la météo

Aucune présentatrice météo n’a été blessée pendant le tournage de cette séquence. Mardi soir, les téléspectateurs ont assisté, estomaqués, au plaquage violent d’Evelyne Dhéliat par un mystérieux rugbyman venu de la droite de l’écran. Il s’agit, bien entendu, d’une publicité pour la Coupe du monde de rugby, qui sera diffusée sur TF1 jusqu’au 21 octobre.

L’article le plus partagé du jour : La première grève de l’année scolaire prévue ce jeudi

La rentrée est passée, mais c’est en prévision de septembre prochain qu’une partie des enseignants ne fera pas cours jeudi, pour dénoncer la réforme du collège. Reste à savoir si cette première grève de l’année scolaire mobilisera les troupes.

L’article de la rédaction du jour : Pourquoi Bolloré « casse tout » à Canal +

La reprise en main de Canal + par Vincent Bolloré n’en finit plus de sidérer. Si l’été fut meurtrier, la rentrée l’est tout autant. Analyse d’une méthode de management à la hache…

L’article polémique du jour : Le cri du cœur des scientifiques pour défendre la recherche animale

Alors qu’une péition européenne a récemment recueilli plus d’un million de signatures pour demander l’arrêt de l’expérimentation sur les animaux a amené la Commission européenne à limiter son usage, plusieurs chercheurs français se lancent dans une opération de reconquête de l’opinion.

« La recherche sur l’animal est morale. Elle procède de la quête du progrès qui anime l’homme dans sa volonté de comprendre le monde », souligne Catherine Jessus qui travaille au CNRS. « Si une souffrance est appliquée, elle est injustifiable, répond Audrey Jougla, auteure de l’enquête Profession : Animal de laboratoire. « C’est le principe même qui me dérange : prendre des cobayes non consentants par définition. Expérimenter sur autrui me gêne moralement. C’est une pratique violente. »