Oise: L'auteur de la profanation de 43 tombes identifié et interné en psychiatrie

POLICE L’homme serait « psychologiquement fragile » selon le parquet de Beauvais…

L.C. avec AFP

— 

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie — MYCHELE DANIAU / AFP

L’individu qui a profané quarante-trois tombes à Montjavoult, dans l’Oise, au début du mois de septembre, a été « identifié » a indiqué ce mardi le parquet de Beauvais. Il s’agit d’un homme de 35 ans, « psychologiquement fragile » et « socialement isolé », qui était jusqu’alors inconnu des services de police. Il a été « admis en psychiatrie », a précisé Luc Pelerin, procureur de la république de Beauvais.

Carte situant Montjavoult (Oise). - Google Maps

 

Début septembre, les croix de plusieurs tombes avaient été retournées dans le cimetière de cette commune. Des croix gammées avaient été peintes en rouge sur quelques pierres tombales. Il semblerait que les motivations de l’auteur de la profanation ne soient pas « d’ordre politique, religieux ou racial ». Il aurait commis ces actions « par dépit », indique le parquet.

L’auteur des faits aurait tenté de se suicider

L’homme a été retrouvé « errant sur la voie publique quelques jours après les faits après s’être entaillé les poignets ». Il aurait tenté de mettre fin à ses jours en raison du « choc médiatique » et de la « honte » qu’il éprouvait. Une lettre, confuse, retrouvée sur les lieux du méfait, avait orienté l’enquête vers la piste d’un déséquilibré.

Un juge d’instruction sera prochainement saisi de cette affaire.