Le nombre de morts sur les routes est encore parti à la hausse en août

SECURITE ROUTIERE Ces chiffres sont notamment dus à une météo clémente et par un relâchement des comportements sur la route...  

20 Minutes avec AFP

— 

Un accident de voiture à Paris, en avril 2014.
Un accident de voiture à Paris, en avril 2014. — LICHTFELD EREZ/SIPA

Les mois se suivent et se ressemblent sur les routes.  Le nombre de morts sur les routes a encore augmenté en août (+9,5%), avec 335 personnes tuées en 30 jours, confirmant une tendance à la hausse depuis le début de l'année, a annoncé mercredi l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière..

Ces mauvais chiffres, moins catastrophiques cependant que ceux de juillet (+19,2% qu'en juillet 2014), portent à 2.253 le nombre de personnes tuées sur les huit premiers mois de l'année, soit 99 morts de plus. Depuis 2014, année qui avait vu le nombre de morts sur les routes augmenter pour la première fois en douze ans (3.384 morts, +3,5%), le gouvernement ne parvient pas à inverser la donne.

Mardi, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait reconnu que la tendance n'était «pas bonne», expliquant les mauvais chiffres du mois d'août par la «météorologie très clémente», le fait que «beaucoup plus de Français ont pris la route et qu'une minorité de Français se sont comportés en dehors de toute norme occasionnant des accidents particulièrement mortels».

Un conseil interministériel de la sécurité routière le 2 octobre

«Nous avons, pour une partie des Français, un relâchement des comportements», a ajouté le ministre, qui compte y répondre par la «fermeté».

Pour la première fois depuis mai 2011, le gouvernement va réunir un conseil interministériel de la sécurité routière. Celui-ci se tiendra le 2 octobre, a précisé Bernard Cazeneuve.

Sur les 12 derniers mois, le nombre de personnes tuées s'établit à 3.483 personnes tuées, en augmentation de 4,3 % par rapport à la même période un an auparavant. En année glissante, les mortalités des camionneurs et des cyclomotoristes sont en forte hausse par rapport à leur niveau d'août 2014 : respectivement +19% et +12%.