VIDEO. Vendin-le-Vieil: La prise d'otage à la prison est terminée

FAITS DIVERS Le directeur adjoint de cette maison d'arrêt du Nord-Pas-de-Calais avait été pris en otage par un détenu ce mercredi matin...

20 Minutes avec AFP

— 

La grille d'une prison. Illustration.
La grille d'une prison. Illustration. — Witt-Sipa

Le directeur adjoint de la maison centrale de la prison de Vendin-le-Vieil (Nord-Pas-de-Calais), près de Lens, a été pris en otage par un « détenu particulièrement dangereux », ce mercredi matin. Il a été libéré en début d'après-midi, ont fait savoir des sources syndicales.

« Vers 11h ce matin, un détenu particulièrement dangereux a pris en otage le directeur adjoint de la maison centrale de Vendin-le-Vieil », a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

«L’individu serait armé et retient le directeur adjoint dans la salle des audiences située dans le quartier d’isolement », ajoutait cette source.

Une toute nouvelle prison

Les équipes Eris (équipes régionales d’intervention et de sécurité, ndlr) se sont rendues sur place en vue de procéder aux négociations et à une éventuelle intervention, précisait la préfecture du Pas-de-Calais.

La prison de Vendin-le-Vieil est située à quelques kilomètres au nord de Lens et à une trentaine de kilomètres au sud de Lille.

Ce centre pénitentiaire est très récent, puisque la prison a fini d’être construite en septembre 2014, avec une capacité d’environ 250 détenus et de 22.000 m2, selon le site de l’Agence publique pour l’immobilier de la Justice.

« En prévision de l’arrivée des personnes détenues condamnées à de longues peines, des dispositifs de sûreté très perfectionnés ont été installés à Vendin-le-Vieil », peut-on lire sur le site internet.