Chartres: Condamné pour avoir servi un gâteau au cannabis à ses collègues

PROCES Le jeune homme de 26 ans a plaidé le canular...

N.Bg.

— 

Illustration: des plants de cannabis.
Illustration: des plants de cannabis. — LCHAM/SIPA

Un ex-boucher d’une enseigne Intermarché de Sours, près de Chartres, a été condamné à huit mois de prison avec sursis et 1.500 euros d’amende pour avoir fait ingérer à cinq de ses collègues le 22 avril dernier un gâteau au chocolat contenant du cannabis, apprend-on ce mercredi dans L’Echo républicain.

« Je n’ai pas réfléchi, j’ai pensé que ce serait rigolo, c’était juste un canular », s’est défendu le salarié de la grande surface, licencié depuis l’incident. Cultivant du cannabis chez lui, il en avait ajouté 3 grammes dans un gâteau amené le lendemain à son travail et partagé à la pause matinale avec cinq collègues. Ceux-ci s’étaient trouvés mal : un médecin et les pompiers avaient dû les prendre en charge et ils avaient été hospitalisés.

Mauvaise blague ou dépit amoureux ?

A la thèse de la blague bête, les victimes opposent celle de la vengeance par dépit amoureux, le boucher ayant selon eux entretenu une relation avec l’une des salariés avant d’être éconduit. La présidente du tribunal, citée par le quotidien, balaye en tout cas l’absence de préméditation et de réflexion : « Un gâteau, il faut le faire. Casser les œufs, mélanger avec la farine, le faire cuire, ça laisse le temps de réfléchir, non ? »

En plus de l’administration de substance nuisible avec préméditation, le jeune homme de 26 ans a été condamné pour usage et détention de stupéfiants.