Eurostar bloqué: Un train de remplacement a pris en charge les 700 passagers

TRAIN Le premier train avait été bloqué en raison de la présence de migrants sur les rails...

20 Minutes avec AFP

— 

Passagers en gare de Calais-Fréthun après le blocage d'un Eurostar le 2 septembre 2015.
Passagers en gare de Calais-Fréthun après le blocage d'un Eurostar le 2 septembre 2015. — DENIS CHARLET / AFP

Ils l'attendaient de pied ferme. Un Eurostar est arrivé mercredi vers 9h en gare de Calais-Frethun, pour prendre en charge quelque 700 passagers d'un Eurostar regroupés à cet endroit à cause du blocage du trafic dû à la présence de migrants tout près de là.

L'accès à la gare de Calais-Frethun, la gare Eurostar de la cité portuaire située à une petite dizaine de kilomètres au sud-ouest de la gare de Calais-ville, était barré à ceux qui souhaitaient s'y rendre, notamment les journalistes, selon la même source. Un membre de la sécurité civile a indiqué avant 9h30 que l'Eurostar arrivé en gare de Calais-Frethun «devrait partir d'ici une heure», à destination de Londres. Vers 10h30, le train est effectivement parti pour Londres.

Fouille des rames et évacuation de migrants

D'autre part, Eurotunnel a tenu à faire savoir qu'«il n'y a pas de migrants qui se sont introduits dans le tunnel sous la Manche». «Les migrants étaient sur les voies SNCF de la gare de Calais et non pas dans le tunnel sous la Manche», a insisté un porte-parole.

Une source policière à Calais a donné la même version. «Ce sont environ 100 à 150 migrants qui ont investi vers 21h la gare de Calais-Frethun au niveau des voies, pour monter dans l'Eurostar. Il a fallu faire descendre tout le monde pour procéder à la fouille des rames», a indiqué cette source à l'AFP.