VIDEO. Paris: Un violent incendie fait huit morts dans le 18e arrondissement

FAITS DIVERS La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs pour expliquer l'origine de ce feu, survenu dans un immeuble de la rue Myrha...

N. Bg. avec F. P. sur place
— 
Incendie dans le 18e arrondissement de Paris, 8 morts dont deux enfants, le 2 septembre 2015.
Incendie dans le 18e arrondissement de Paris, 8 morts dont deux enfants, le 2 septembre 2015. — Fabrice Pouliquen / 20 Minutes

Huit personnes dont deux enfants ont trouvé la mort ce mercredi dans le violent incendie d’un immeuble de la rue Myrha, dans le 18e arrondissement de Paris, a appris 20 Minutes auprès de la Préfecture de police de Paris, confirmant une information du Parisien et de BFMTV. «La piste criminelle est privilégiée», a indiqué Bernard Cazeneuve sur Europe 1.



Paris: Huit morts dont deux enfants dans un... par 20Minutes

Un bâtiment « non vétuste »

Le feu s’est déclaré au rez-de-chaussée d’un bâtiment décrit comme étant « non vétuste » par la Préfecture de police, qui a indiqué que l’incendie avait été « maîtrisé » ce mercredi peu après 7h. Selon nos informations, cent pompiers sont intervenus. Parmi les huit victimes se trouvent deux enfants et quatre personnes ont été légèrement blessées. L’incendie d’origine encore indéterminée s’est déclaré vers 4h30 au 4 rue Myrha. La brigade criminelle a été saisie de l’enquête, ce qui signifie que la piste criminelle est privilégiée.

Lire notre reportage rue Myrha, par ici

« Il y a eu deux interventions différentes à la même adresse », à 2h23 et 4h30, a expliqué un porte-parole des pompiers de Paris, le commandant Gabriel Plus. « On ne peut pas ignorer que ça peut être un acte de malveillance », a ajouté le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet, avant que le ministre parle de «piste criminelle privilégiée».

Une scène « terrifiante »

Olivier et Marta, un père et sa fille voisins de l’immeuble incendié, ont indiqué que celui-ci avait été refait à neuf il y a trois ou quatre ans à un journaliste de 20 Minutes. Réveillés peu après 4h, ils ont raconté être descendus dans la rue pour y voir une scène « terrifiante » : deux corps à terre de personnes s’étant défenestrées. Les six autres victimes ont trouvé la mort dans les étages, a appris notre reporter.

Ce mercredi matin, le bas de la rue Myrha était toujours bloqué, ainsi qu'une partie de la rue Stephenson. Une trentaine de pompiers continuaient leur intervention pour sécuriser l'immeuble et éviter tout nouveau départ d'incendie. Sur Twitter, plusieurs internautes ont mis en ligne des photos du sinistre.

Grave incendie dans le 18ème arrondissement de Paris, rue Myrha @BFMTV @itele pic.twitter.com/iBVDoqUbUf
— Norman Grandjean (@NormanGrandj1) September 2, 2015
en ce moment très violent incendie 4 rue Myrha. #GouttedOr #Paris18 #incendie pic.twitter.com/yRT9vDDO6O
— Jean-Raphaël Bourge (@jrbourge) September 2, 2015

 

Présent sur place, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a parlé d’un « bilan très lourd » et décrit une « intervention difficile des sapeurs-pompiers de Paris », disant son « immense tristesse » aux familles des victimes. A ses côtés se trouvait la maire de Paris Anne Hidalgo, qui a indiqué que l’immeuble incendié « ne relève ni du logement social, ni du traitement de l’insalubrité » et que ses services allaient travailler au relogement des habitants. Une quinzaine de logements ont été touchés par l’incendie, a-t-elle précisé.

Le Premier ministre et le président de la République ont réagi sur Twitter, exprimant compassion et solidarité.

rue Myrah : je veux exprimer ma compassion aux familles et aux proches des victimes de ce terrible incendie.
— Manuel Valls (@manuelvalls) September 2, 2015
Toute ma solidarité aux victimes de l'incendie de la rue Myrha et à leurs proches. Tout est mis en œuvre pour faire la lumière sur ce drame.
— François Hollande (@fhollande) September 2, 2015