Cinq infos dans le rétro: Chantage au Maroc, Dechavanne fou du volant, mur de barbelés anti-migrants, parachute doré et fin des mondiaux d'athlé

ACTU La séance de rattrapage pour avoir des choses à raconter lundi à la machine à café...

Julien Ménielle

— 

Mohammed VI à Rabat le 19 juin 2015.
Mohammed VI à Rabat le 19 juin 2015. — FADEL SENNA / AFP

Le week-end touche à sa fin, et votre été avec lui (en tout cas c'est la rentrée). Vous avez eu bien mieux à faire que de suivre ce qui s'est passé dans le monde ces derniers jours, et vous vous demandez bien ce que vous allez pouvoir raconter lundi matin à la machine à café ? Pas de panique, 20 Minutes vous a préparé une antisèche sur l’actu des 29 et 30 août 2015.

1. A-t-on tenté de faire chanter le roi du Maroc ?

Ils s'appellent Eric Laurent et Catherine Graciet, ils sont journalistes, français, et ils ont été mis en examen dans la nuit de vendredi à samedi pour chantage et extorsion de fonds. Le Maroc les accuse d'avoir voulu faire chanter le roi Mohammed VI, les journalistes dénoncent un « piège » tout en reconnaissant un « accord financier ». Ils ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.

Chantage présumé au Maroc: Le point sur l'affaire

2. Christophe Dechavanne a le pied lourd

L’animateur a été flashé à 230 km/h sur l’autoroute, vendredi, rapporte Europe 1. Christophe Dechavanne circulait au volant d’une grosse berline, sur l’autoroute A71 dans le Loir et Cher, quand il a été contrôlé à plus de 100 km/h au-dessus de la vitesse autorisée. Selon les informations d’Europe 1, l’un de ses enfants, mineur, se trouvait avec lui dans la voiture. L’ancien présentateur de « Coucou c’est nous ! » et de « Ciel, mon mardi ! » s’est vu retirer son permis de conduire immédiatement. Il sera convoqué devant le tribunal au mois d’octobre.

3. La Hongrie érige une clôture de barbelés pour repousser les migrants

Mais ça ne marche pas très bien. En dépit de la clôture, les réfugiés continuent d’arriver massivement en Hongrie par la frontière serbo-hongroise : ils étaient 2.700 samedi, selon les chiffres de la police communiqués dimanche. Selon l’information du correspondant serbe de l’agence hongroise de presse MTI, le flux des migrants continuait. En tout, depuis janvier, 140.000 personnes, dont un grand nombre de Syriens, d'Irakiens ou d'Afghans fuyant la guerre, ont traversé cette frontière.

«A Budapest, si la situation ne change pas, on va vivre des drames humains» : Lire le reportage de notre envoyée spéciale en Hongrie

4. Le parachute doré du PDG d'Alcatel-Lucent fait grincer des dents

Michel Combes quitte ce lundi Alcatel-Lucent, dont il était directeur général, pour SFR-Numéricables avec un sacré pactole, révèle le JDD. Au total, ce sont 13,7 millions d’euros sur trois ans qui lui seront versés au titre de diverses primes en actions. Et Il y a pour 4,5 millions d’euros de clause de non-cuoncurrence, 1 million de stock-options et 8,2 millions d’euros d’actions qu’il ne pourra vendre qu’entre 2016 et 2018. Un pactole qui fait grincer des dents, des syndicats au gouvernement.

Prime pour le PDG d’Alcatel-Lucent: «Son bilan social, selon qu’on soit actionnaire ou salarié, n’est pas le même»

5. Les mondiaux d'athlé, c'est fini

Le moins qu'on puissse dire, c'est que la moisson a été pauvre. Les Français reviennent des mondiaux d'athlétisme de Pékin avec deux petites breloques (en bronze). Pas de quoi s'inquiéter à un an des JO de Rio, mais un peu quand même. Mais comme il n'y a pas que les médailles dans la vie, on vous propose notre liste des 10 choses à retenir de la compétition:

Les dix choses qu’on retiendra de Pékin 2015

Bonus

Allez, comme c'est la rentrée, on vous offre un petit cadeau:

Retour sur les 10 événements qui ont marqué l’été 2015