#Budgetdelarentée. Angélique, mère de deux enfants en primaire: «il a fallu réaménager toute leur chambre»

VOUS TEMOIGNEZ Toute la semaine, «20 Minutes» s’intéresse au budget de rentrée des Français…

Charlotte Murat

— 

Illustration d'un enfant faisant ses devoirs après l'école.
Illustration d'un enfant faisant ses devoirs après l'école. — SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

Cette rentrée scolaire, Angélique la qualifie de « claque émotionnelle ». Ses deux garçons rentrant en CP et CE1, il n’y a plus de petits chez elle. Cette habitante du Beausset (Var) a également vu la facture de la rentrée s’alourdir un peu. « Mais on n’a pas le choix, de toute façon », explique-t-elle..

Allocations : 650 euros d’allocation de rentrée scolaire (ARS) et 200 euros par mois d’allocations familiales.

Achats de la rentrée : 200 euros de fournitures scolaires, dont deux cartables pour 90 euros et deux trousses pour 15 euros. « Je leur ai fait plaisir sur le cartable. C’est l’article auquel ils accordaient le plus d’importance car ils vont l’avoir sur le dos toute l’année », commente Angélique. Le reste des fournitures a été plus limité. « L’école fournit pas mal de choses. Des stylos et des cahiers, ce n’est pas ça qui coûte le plus cher. Ça sera sans doute autre chose quand il faudra leur acheter des livres. » Angélique a également dépensé 45 euros pour des affaires de sport, 40 euros pour des chaussures et 40 euros pour des baskets.

Comment faire des économies ? « J’avais mis 400 euros de côté ces derniers mois, du coup je n’ai pas eu besoin d’attendre l’ARS pour acheter les fournitures. » Côté vêtements, Angélique ne se prend pas la tête. « Pour ce qu’ils en font à l’école… J’achète des vêtements au fur et à mesure de la saison, mais bien souvent mon second fils récupère les affaires de son grand frère. »

Frais de scolarité : 600 euros par an de cantine. « Ils y déjeunent tous les jours. C’est vrai que ça fait cher quand il faut régler la facture à la fin du trimestre. »

Activités extrascolaires : 160 euros de licence de foot. « J’ai la chance que mon aîné veuille faire du sport. Cela fait trois ans qu’il fait du foot. Il adore ça, comme son père, d’ailleurs. Mais c’est vrai que cela nécessite une licence et d’acheter un équipement. » Cette année, Angélique a dû faire de gros achats en plus. Car deux enfants qui rapportent des devoirs à la maison, cela nécessite des bureaux. « On n’en avait pas acheté à l’aîné l’année dernière. Du coup on en a acheté deux cette année. Et pour les faire tenir dans leur chambre, on a mis des lits superposés. » Coût du réaménagement : 250 euros.

Alors, au final, stressante financièrement cette rentrée ? « La facture a été un peu salée, mais ça va. Mes enfants attendent la rentrée avec impatience et j’ai hâte qu’ils découvrent leur nouvelle chambre. Je les ai envoyés une semaine chez leurs grands-parents pour leur faire la surprise. »