Fusillade dans la Somme: Le gendarme tué avait deux enfants

FAITS DIVERS Le gendarme avait été grièvement blessé par un tireur membre de la communauté des gens du voyage qui a aussi tué trois membres d'une même famille…

20 Minutes avec AFP
— 
Des gendarmes à Roye (Somme), près du camp de gens du voyage où quatre personnes ont été tuées le 25 août 2015.
Des gendarmes à Roye (Somme), près du camp de gens du voyage où quatre personnes ont été tuées le 25 août 2015. — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Le gendarme qui a été tué par balle dans un camp de gens du voyage mardi à Roye (Somme), âgé de 44 ans, était père de deux enfants, a-t-on appris auprès des gendarmes. Ce militaire appartenait au peloton autoroutier de Roye, la commune se trouvant sur le trajet de l’A1 Paris-Lille, selon la même source.

Le gendarme avait été grièvement blessé par un tireur membre de la communauté des gens du voyage qui a aussi tué trois membres d’une même famille, et blessé un enfant de trois ans et un autre gendarme.

Le pronostic vital n’est plus engagé pour l’enfant

Hospitalisé à Amiens, l’enfant a été opéré mardi soir mais ses jours ne sont pas en danger. Quant au gendarme atteint, plus légèrement blessé qu’initialement envisagé, il devait pour sa part sortir de l’hôpital dans la nuit selon une source proche des autorités. Enfin, le forcené est toujours hospitalisé à Amiens.