Attaque du Thalys: Hollande décernera la Légion d'honneur aux trois jeunes Américains et au Britannique qui ont maîtrisé El Khazzani

RECOMPENSE Les deux autres hommes qui sont intervenus la recevront ultérieurement...

M.C. avec AFP

— 

Une photo prise par Alek Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sadler avant l'attaque à bord du Thalys.
Une photo prise par Alek Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sadler avant l'attaque à bord du Thalys. — REX Shutterstock/SIPA

Parmi les passagers du Thalys, ou sur les réseaux sociaux, beaucoup réclamaient que les passagers qui ont maîtrisé Ayoub El Khazzani, empêchant probablement un massacre, soient décorés de la Légion d’Honneur. Ce sera chose faite lundi. L'entourage de François Hollande vient d’annoncer qu’il décernera la Légion d’honneur aux trois jeunes Américains et au Britannique qui ont maîtrisé El Khazzani. La cérémonie aura lieu lundi à 9h.

Qui sont les trois américains qui ont permis de maîtriser El Khazzani?

Les Américains Anthony Sadler, Alek Skarlatos et Spencer Stone et le Britannique Chris Norman « seront faits chevalier de la Légion d’honneur » par le chef de l’Etat lors d’une cérémonie à l’Elysée. Le Français de 28 ans employé d'une banque aux Pays-Bas, le premier à s'être retrouvé face à El Khazzani et qui souhaite toujours garder l’anonymat, ainsi que Mark Mooglian, professeur à la Sorbonne, qui a été blessé en tentant d'arracher la Kalashnikov du tireur et est hospitalisé à Lille, recevront eux aussi la Légion d’honneur ultérieurement, a-t-il été précisé.

Manuel Valls sera là

Le Premier ministre belge Charles Michel y assistera, de même que l'ambassadrice des Etats-Unis en France, Jane Hartley, et un responsable de l'ambassade de Grande-Bretagne à Paris.

Seront également présents le Premier ministre Manuel Valls, les ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Ségolène Royal et Alain Vidalies (Transports), Marisol Touraine (Affaires sociales) et Matthias Fekl (Français de l'étranger) ainsi que le président de la SNCF Guillaume Pépy, des élus locaux dont le maire d'Arras Frédéric Leturque, des représentants des services de police et de secours et des médecins, a indiqué l'Elysée.