VIDEO. Attaque dans un Thalys: L’hommage aux militaires américains qui ont permis d’éviter un bain de sang

FUSILLADE Hommes politiques et anonymes ont salué le courage de ces hommes...

M.C. avec AFP

— 

Un policier inspecte l'intérieur du train où un homme a ouvert le feu, le 21 août 2015.
Un policier inspecte l'intérieur du train où un homme a ouvert le feu, le 21 août 2015. — Uncredited/AP/SIPA

C'est certainement un carnage qui a été évité vendredi dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, lorsque des militaires américains ont maîtrisé un homme lourdement armé qui a ouvert le feu, une attaque vraisemblablement terroriste menée huit mois après les attentats de janvier à Paris.

Dans la nuit de vendredi à samedi, hommes politiques et anonymes ont rendu hommage à ces Américains, dont deux ont été blessés, l'un par balle, l'autre par arme blanche. Leurs jours ne seraient pas en danger. Selon une source proche du dossier, un troisième Américain serait également intervenu pour neutraliser l'assaillant lourdement armé, qu'ils auraient repéré après l'avoir entendu recharger une arme, selon les tout premiers éléments de l'enquête.

Revivre les événements de vendredi en direct

Tirs dans un Thalys: Ce que l'on sait de la fusillade qui a fait deux blessés

Vendredi soir, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve saluait le «sang-froid» et la «grande bravoure» des deux militaires, dont l'un a été blessé superficiellement d'un coup de cutter au niveau du coude et souffre également d'une fracture au doigt et le second a été blessé par balle au niveau du thorax.

«Je tiens, avec le président de la République et le Premier ministre, à exprimer à ces passagers américains, qui ont été particulièrement courageux, qui ont fait montre d'une grande bravoure dans des circonstances extrêmement difficiles, toute notre gratitude et toute notre reconnaissance et notre admiration pour le sang-froid dont ils ont témoigné et sans lequel nous aurions peut-être été confrontés à un drame terrible», a déclaré le ministre.

La maire d'Arras, Frédéric Leturque, a tweeté une photo de trois d'entre eux, rendant hommage aux «héros américains qui ont neutralisé le tireur». Il a remis à chacun une médaille d'honneur:

Le Premier ministre Manuel Valls a également témoigné sur Twitter de son «soutien aux victimes» et de sa «gratitude à ceux qui sont intervenus».

Le président américain Barack Obama a exprimé sa «profonde gratitude pour le courage et la réactivité de plusieurs passagers, y compris des membres de l'armée américaine, qui ont de manière altruiste maitrisé l'assaillant». Il a rendu hommage aux «actions héroïques» qui ont probablement empêché une «tragédie bien pire».

«Bravo aux passagers du #Thalys pour leur courageuse intervention. C'est rare et salutaire», a twitté Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS.

«Immense reconnaissance envers ceux qui ont permis de maîtriser l'agresseur», a surenchéri Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports.

A droite, Xavier Bertrand, député-maire Les Républicains de Saint-Quentin (Aisne) a rendu hommage, également sur Twitter «au courage de ceux qui sont intervenus dans le #Thalys, sauvant ainsi les passagers d'une attaque odieuse».

Christian Estrosi, maire Les Républicains de Nice a salué sur le réseau social un «bel acte de courage».