Un salarié de la SNCF payé à ne rien faire depuis douze ans

EMPLOI La SNCF, qui continue à le rémunérer, n'a pas daigné lui indiquer un poste depuis 2003...

O. G.

— 

Illustration de la SNCF.
Illustration de la SNCF. — SIPA

Inadmissible, de l'aveu même de l'intéressé pourtant bien loti. Un cadre supérieur de la SNCF continue d’être payé depuis douze ans… alors qu’il n’occupe aucun poste, révèle Le Point ce jeudi. Une situation enviable certes, surtout que l’ingénieur touche un salaire de plus de 5.400 euros par mois. Mais qui ne convient pas à Charles Simon. Lui regrette avoir été placardisé… sans bureau ni mission.

Il attend un poste depuis douze ans

La rupture remonte à 2003, quand le salarié de la SNCF est détaché auprès de la filiale Geodis Solutions. Le cadre, bardé de diplômes (Essec, mines) découvre alors «une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de la SNCF», a-t-il confié à l’hebdomadaire. Sa hiérarchie décide alors de le mettre à disposition de la SNCF… qui ne lui a toujours pas indiqué quel poste il pourrait occuper. Selon le magazine, Charles Simon occupe donc son temps à voyager (gratuitement) dans toute la France, dans l’attente d’une mission. Une situation ubuesque qui dure donc depuis douze ans.