Meetic, AdopteUnMec, Attractive World et dix autres sites épinglés par le gendarme d'Internet

WEB La Cnil a mis plusieurs sites en demeure de modifier leurs pratiques de recueil d'informations sensibles...

20 Minutes avec AFP

— 

Capture d'écran du site de rencontre Meetic.
Capture d'écran du site de rencontre Meetic. — Meetic.fr/20 minutes

Elles flirtent avec la légalité. Huit entreprises d’Internet, propriétaires de treize sites de rencontres, dont Meetic, AdopteUnMec ou Attractive World ont été mises en demeure mardi par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) de modifier leur pratique concernant le recueil d’informations sensibles sur leurs clients.

Parmi les autres sites épinglés figurent Celibest, Destidyll, Easyflirt, Feujworld, Forcegay, Gauche rencontre, Jdream, Mektoube et Rencontre obèse.

En moyenne, huit manquements à la loi informatique et liberté ont été constatés dans chacune des huit sociétés gestionnaires, a précisé la CNIL.

« Des éléments clés de l’intimité » des clients

Le premier constat du gendarme d’Internet porte sur l’extrême sensibilité des informations fournies par les clients de ces sites. La plupart « proposent à leurs utilisateurs une recherche de partenaires très ciblée, par communauté sociale, ethnique ou religieuse, par localisation géographique, en fonction de l’appartenance physique, des pratiques sexuelles ou des opinions politiques », explique la CNIL.

Or, souligne la commission, « ces sites ne recueillent pas le consentement exprès des personnes pour la collecte de données sensibles ».

« Il est important que les internautes aient conscience de la protection attachées à ces données qui relèvent des éléments clefs de leur intimité », souligne le gendarme d’internet, qui suggère aux sites la mise en place d’une « case à cocher permettant aux internautes de se rendre compte de la sensibilité des données qu’ils renseignent".