Aisne: Saisie de plus de 9 tonnes de cigarettes de contrebande

FAITS DIVERS Les douaniers ont mis la main sur 31 palettes de cigarettes de contrebande, soit 926 cartons contenant 46.300 cartouches de 200 cigarettes...

Marion Pignot

— 

Des douaniers de Cambrai (Nord) ont découvert la semaine dernière 9,3 tonnes de cigarettes de contrebande dans un camion circulant sur l'autoroute A2 en direction des Pays-Bas, soit la plus importante saisie nationale de ce type en 2007, ont annoncé les douanes mercredi.
Des douaniers de Cambrai (Nord) ont découvert la semaine dernière 9,3 tonnes de cigarettes de contrebande dans un camion circulant sur l'autoroute A2 en direction des Pays-Bas, soit la plus importante saisie nationale de ce type en 2007, ont annoncé les douanes mercredi. — Joel Saget AFP/Archives

Plus de 9 tonnes de cigarettes de contrebande ont été saisies à Remies (Aisne) dans un camion, a-t-on appris, ce mercredi, auprès du parquet de Laon. Ce lundi, les douaniers de Laon ont été intrigués par un camion arrêté sur l’aire de Saint-Brice, à proximité de l’autoroute A26, dont l’assemblage tracteur-remorque semblait dépareillé, l’un neuf, l’autre dans un état plus décrépi, a rapporté le procureur Baptiste Porcher, confirmant une information de L’Union.

Une saisie estimée à 2,315 millions d’euros

A l’intérieur, cachées derrière une première rangée de marchandises diverses, les douaniers ont trouvé 31 palettes de cigarettes de contrebande, soit 926 cartons contenant 46.300 cartouches de 200 cigarettes.

Un joli colis qui représentait un poids de 9,26 tonnes et dont le contenu a été estimé par les douanes à 2,315 millions d’euros.

Le gouvernement veut tracer les paquets de cigarettes

Dix-huit mois de prison ferme et un an avec sursis

Le camion était immatriculé en Croatie et les deux hommes interpellés, également croates, sont âgés d’une cinquantaine d’années et ont été présentés, ce mercredi, en comparution immédiate devant le tribunal de Laon. Ils effectuaient un trajet entre Rouen et le Luxembourg.

Ils ont été condamnés pour détention et transport de marchandises fortement taxées dangereuses pour la santé, l’un à 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt et l’autre à 1 an avec sursis. Ils devront payer une amende douanière de 1 million d’euros. La marchandise a, elle, été confisquée.