Cahier de vacances: Des couleurs aux accords très variables

SERIE D'ETE (10/10) Pendant les vacances, « 20 Minutes vous aide à réviser 10 petites leçons de français ou de calcul qui facilitent la vie au quotidien….

C.P.

— 

Images d'une robe dont la couleur a créé un débat mondial
Images d'une robe dont la couleur a créé un débat mondial — buzzfeed

La robe bleue que certains voyaient dorée (ou l’inverse) et qui a fait le tour d’Internet, vous vous en souvenez ? Les innombrables discussions sur Facebook à son sujet ont aussi été l’occasion de gros doutes orthographiques. Et pour cause : accorder les couleurs n’a rien de simple dans la langue française.

La règle. En règle générale quand la couleur est un adjectif, elle s’accorde en genre et en nombre avec le nom. Par exemple : des souris vertes, des fleurs bleues, etc.

En revanche, si la couleur fait référence à un nom de végétal, animal ou minéral (marron, orange, noisette, corail, saumon, chocolat, lavande, or, cerise, crème, champagne, etc.) elle est invariable.
Par exemple : des bottes marron, des cheveux orange, les yeux noisette. Attention toutefois il existe des exceptions : comme rose ou fauve. On écrit ainsi : des robes roses ou Les nuits fauves.

Autre difficulté : si deux adjectifs sont employés pour désigner une seule couleur, alors ils sont invariables.
Par exemple : des yeux bleu clair, ou une mer bleu turquoise, des motifs rouge foncé, des jupes rose bonbon.

La réponse au problème #9 : cinq cent quatre-vingt-onze ; trois mille quarante-et-un, cent quatre-vingts et mille cinq cents.