A Labergement-Sainte-Marie, dans le Doubs, un incendie a ravagé la maison de la famille Bic.
A Labergement-Sainte-Marie, dans le Doubs, un incendie a ravagé la maison de la famille Bic. — Google Maps

FAITS DIVERS

Un incendie ravage la maison et les toiles de maîtres de la famille Bic

La bâtisse classée abritait une quarantaine de toiles de maîtres...

Tout a été dévasté par les flammes. Dimanche soir, un incendie a détruit «La clouterie», la maison familiale de la baronne Bich, la veuve du patron du groupe Bic, qui commercialise les stylos et rasoirs du même nom.

L'incendie serait parti d'un tas de bois amassé derrière la bâtisse, une ancienne fabrique de clous construite au XVIIIe siècle à Labergement-Sainte-Marie dans le Doubs. Un automobiliste a vu de la fumée, avant de prévenir les pompiers vers 5 heures du matin, rapporte France 3 Franche-Comté.

Des toiles de maîtres détruites

La demeure de 500 m², classée, abritait une quarantaine de toiles de maîtres classées à l'inventaire des monuments historiques, dont certains mesuraient près de cinq mètres. Tous ont été détruits. « On était équipé, prêt à rentrer pour essayer de sauver quelques tableaux, mais on n’a pas pu. C’était trop tard, tout s’écroulait », a confié un pompier. Un patrimoine perdu d'une valeur considérable.

Depuis deux ans, la baronne avait entrepris un important travail de restauration de la bâtisse et tout à l'intérieur avait été refait à neuf. « C’était comme un musée inconnu », a commenté l’un des ouvriers chargés des travaux, « on avait presque fini, c’est dur de voir ça... ». L'incendie n'a toutefois fait aucun blessé, le site servant uniquement de résidence secondaire.

La cause de l'incendie est encore inconnue, mais des investigations sont en cours.