La mère de Vincent Lambert se fait désormais conseiller par une proche de l’Opus Dei

PROFIL Agée de 48 ans, Isabelle Muller assure toutefois à « 20 Minutes » que ses convictions religieuses n’ont rien à voir avec son soutien à Viviane Lambert…

Vincent Vantighem

— 

Reims, le 15 juillet 2015. Viviane Lambert, la mère de Vincent, répond aux journalistes devant l'hôpital où est soigné son fils.
Reims, le 15 juillet 2015. Viviane Lambert, la mère de Vincent, répond aux journalistes devant l'hôpital où est soigné son fils. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Quand la meute des journalistes s’est agglutinée autour de Viviane Lambert, mercredi devant l’hôpital Sébastopol de Reims (Marne), Isabelle Muller a pris trois pas de recul pour observer la scène et s’assurer que tout se passait bien. Cette « consultante en relations publiques et relations presse » conseille depuis quelque temps la mère de Vincent Lambert dans le cadre du combat qu’elle mène pour maintenir son fils en vie.

Les faits : Viviane Lambert lance un ultimatum au médecin de son fils

« Je suivais cette affaire dans les journaux. Un jour, j’ai téléphoné à Viviane pour lui proposer qu’on se rencontre, raconte-t-elle à 20 Minutes. Depuis, je la conseille à titre bénévole. Pierre et Viviane Lambert sont deux personnes âgées qui ne connaissent pas les règles des médias. Si je peux les aider… »

Cofondatrice d’une école pour jeunes filles en uniforme

Attachée de presse de formation, cette femme âgée de 48 ans conseille également l’Opus Dei, un mouvement de l’église catholique qui propose à ses membres de vivre « la radicalité évangélique ». « Mon soutien à Viviane Lambert n’a rien à voir avec mes convictions religieuses, assure pourtant Isabelle Muller. L’Opus Dei n’est qu’un de mes clients parmi tant d’autres. D’ailleurs je suis en train d’arrêter… »

Un client parmi d’autres pour le compte duquel Isabelle Muller a tout de même co-fondé l’école Les Vignes de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Réservé aux jeunes filles en uniforme, l’établissement propose un enseignement religieux dispensé par la « prélature de l’Opus Dei ». Relancée à ce propos, l’attachée de presse s’agace un peu : « Il ne faut pas faire de liens avec tout ça. J’ai fait plein de choses dans ma vie… »

Où l’on croise Philippe de Villiers et Eric Zemmour…

Consultante pour le Syndicat national des aménageurs lotisseurs (Snal), elle est en effet aussi connue pour avoir conseillé Philippe de Villiers lorsque celui-ci était président du Conseil général de Vendée et candidat à la présidentielle ou encore pour avoir assuré la promotion du Suicide français, le livre d’Eric Zemmour (Ed. Albin Michel) qui a suscité la polémique en octobre 2014.

« Encore une fois, il ne faut faire aucun lien entre toutes ces choses, répond-elle encore à 20 Minutes. Je ne fais que soutenir et conseiller Viviane Lambert qui a aujourd’hui 70 ans sur un sujet qui suscite beaucoup d’émotion. »

A relire : Notre interview de Viviane Lambert

La mère de Vincent Lambert n’a jamais caché sa proximité avec la fraternité Pie X, un mouvement traditionaliste de l’église catholique. Interrogée en octobre 2014 par 20 Minutes, à ce sujet, cette dernière répondait alors : « C’est vrai que je suis contre l’euthanasie. C’est vrai que mon mari, gynécologue de métier, n’a jamais voulu pratiquer l’avortement. Mais ce n’est pas pour ça que nous nous battons aujourd’hui. Je n’ai pas à justifier mon combat pour maintenir mon fils en vie. »