VIDEO. Prise d'otages à Villeneuve-la-Garenne: Le Raid évacue 18 personnes, les malfaiteurs en fuite

FAITS DIVERS Les trois malfaiteurs armés ont réussi à prendre la fuite et la police continue ses recherches pour les arrêter...

A.-L.B., Hélène Sergent sur place avec AFP

— 

Carte situant le centre commercial Qwartz à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).
Carte situant le centre commercial Qwartz à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). — Google Maps

Des malfaiteurs armés ont attaqué lundi matin un magasin Primark de Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) situé à l’intérieur du centre commercial Qwartz. Dix-huit personnes qui se trouvaient dans ce magasin à la suite d’une tentative de braquage ont été évacuées par les policiers du Raid, a appris l’AFP de sources policières. 

Les braqueurs ont réussi à prendre la fuite et la police continue ses recherches ce lundi après-midi.

Les policiers du Raid et de la Brigade de recherche et d'intervention de la police judiciaire parisienne étaient toujours sur place à la mi-journée pour tenter de localiser les braqueurs dans le centre commercial Qwartz de cette ville des Hauts-de-Seine, selon une source policière et l'AFP sur place.

Les trois malfaiteurs «ont été filmés entrant dans le centre commercial sans en ressortir selon les caméras de vidéosurveillance», selon une source policière.

«Vers 06H30, trois malfaiteurs armés ont pénétré dans le magasin Primark pour ce que l'on pense être au départ une tentative de vol à main armée», a relaté une source policière, «mais on ne sait pas s'ils sont toujours sur place».

Evacuation par le Raid

«Il semblerait que parmi les trois suspects, un employé ait été reconnu», a ajouté une source proche de l'enquête.

Vers 07H00, une employée du magasin de vêtements «a envoyé un texto à son copain pour lui dire qu'ils étaient pris en otages par deux hommes armés», a expliqué une autre source policière. «Effrayés, 18 employés se sont retranchés dans une cantine du centre commercial qui se trouvait à proximité», a ajouté cette source.

On ne sait pas à ce stade s'ils ont été retenus en otages par les braqueurs ou s'ils ont réussi à se mettre à l'abri dans cette partie du centre commercial. Vers 10H30, les policiers d'élite du Raid ont procédé à leur évacuation. «Il n'y pas de blessés à déplorer mais l'une des 18 personnes a eu un malaise», a détaillé une source policière.

Braqueurs «cagoulés»

Une employée de Primark s’est confiée à 20 Minutes et a expliqué avoir vu trois hommes mettre des cagoules dans le magasin peu après 6h. Plusieurs employés qui se répartissaient entre les différents départements du magasin ont commencé à crier. Un homme de la sécurité a tenté de s’interposer avec sa matraque mais il a fui après que les braqueurs sortent un fusil à pompe. Une petite dizaine d’employés, dont le témoin, a pu fuir dans la confusion.

La circulation a été coupée dans le quartier autour du centre commercial et les grilles des magasins ont été baissées. 

«Nous pouvons confirmer qu'un incident s'est produit dans notre boutique du centre commercial Qwartz au nord de Paris», a commenté un porte-parole de l'entreprise irlandaise. «Nous ferons tout notre possible pour soutenir nos employés et leurs familles», a-t-il ajouté. La direction du magasin a annoncé aux employés que Primark restait fermé aujourd'hui et qu'ils seraient payés, rapporte notre journaliste sur place.