Paris: L’École nationale supérieure de chimie évacuée après une fuite de produit toxique

INFO «20 Minutes» Un étudiant a mal manipulé de l'hydrogène sulfuré, un gaz présent dans les boules puantes…

William Molinié
— 
Des chercheurs à l'ENS, l'Ecole Normale Supérieure de Paris, section chimie à Paris le 05/08/2004.
Des chercheurs à l'ENS, l'Ecole Normale Supérieure de Paris, section chimie à Paris le 05/08/2004. — 20 MINUTES/SIPA

Le gaz qui s’est échappé est celui utilisé pour la fabrication de boules puantes. L’école nationale supérieure de chimie, Chimie ParisTech, située rue Pierre et Marie Curie à Paris (5e), a été évacuée un peu avant 11h, ce jeudi, a appris 20 Minutes de sources concordantes.

Quatre personnes transportées à l’hôpital

Selon nos informations, la fuite d’un produit toxique, du sulfure d’hydrogène, est la cause de cet incident. Un étudiant aurait manipulé ce gaz avant de se sentir mal. Il a été conduit à l’hôpital. Trois autres personnes, « légèrement intoxiquées » y ont aussi été transportées.

Les pompiers sont intervenus et ont fait sortir cent personnes, soit l’ensemble du personnel et des étudiants qui se trouvaient alors à l’intérieur du bâtiment. Vers 15h ce jeudi, les salariés avaient réintégré l’école, les relevés toxicologiques des pompiers s'étant avérés négatifs.