Caen: Une infirmière soupçonnée d'une fraude sociale sans précédent

FAITS DIVERS Elle aurait dissimulé 960.000 euros en espèces et 4 lingots d’or dans un coffre-fort...

20 Minutes avec agence

— 

Des lingots d'or.
Des lingots d'or. — THOMAS COEX / AFP

Une infirmière libérale de la région caennaise est soupçonnée d’une vaste fraude sociale. Selon Ouest-France qui révèle l’affaire, cette dernière se serait fait rembourser directement une multitude de soins qu’elle n’avait pourtant jamais prodigués.

« Pour en réaliser autant, il aurait fallu qu’une journée dure plusieurs dizaines d’heures », assure une source proche du dossier au quotidien. Dans la ligne de mire de la fraudeuse en blouse blanche présumée : les organismes sociaux, notamment la Caisse primaire d’assurance-maladie.

« Une petite quinzaine » d’appartements en location

Au terme d’une longue enquête menée par le groupe d’intervention régional de la gendarmerie et l’antenne caennaise du Service régional de police judiciaire de Rouen, 960.000 euros en espèces et 4 lingots d’or (d’une valeur de 34.000 euros chacun) auraient donc été retrouvés, dissimulés, toujours selon Ouest-France, dans le coffre-fort d’une banque caennaise appartenant à la sexagénaire.

De l’argent blanchi qui aurait transité via des comptes à l’étranger auquel s’ajoute « une petite quinzaine » d’appartements loués sans déclarer les loyers perçus.