Vacances d’été à l'étranger: Où trouver les bons plans de dernière minute pour cet été?

VOYAGES «20 Minutes» fait le tour des idées reçues sur les réservations de dernière minute en haute saison...

Lison Lagroy

— 

Marseille, le 25 juin 2015, un avion d'Air France a Marignane.
Marseille, le 25 juin 2015, un avion d'Air France a Marignane. — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

Partir en avion en haute saison à petit prix : une mission impossible si on s’y prend au dernier moment ? Pas sûr. Alors que les vacances scolaires d’été ont débuté ce vendredi, il existe encore de bonnes pistes pour partir à l’étranger. Tour d’horizon des idées reçues et des bons plans.

  • Il reste des bons plans même entre le 15 juillet et le 15 août

Même si le mois de juillet est déjà entamé et que les mois d’été sont considérés comme la haute saison, il est encore possible de partir à l’étranger pour moins de 200 euros. Pour la période du 21 au 28 juillet, l’agence Go Voyages propose par exemple des vols secs pour Naples (Italie) au départ de Paris pour 112 euros avec Transavia. Sur le site Opodo, on peut se rendre à Bilbao (Portugal) avec Air France pour 154 euros et sur eDreams à Porto (Portugal) avec Transavia pour 143 euros.

  • Les destinations prisées ne sont pas forcément hors de prix

De manière générale, Expedia a constaté dans son étude que plusieurs destinations bénéficient d’une chute intéressante au niveau des billets d’avion, par rapport à l’année dernière : c’est par exemple le cas de Venise (-28 %) et  Rome (-17 %) en Italie, Istanbul (-12 %), Barcelone (-11 %) en Espagne ou encore Héraklion en Grèce (-10 %). Fabrizio Giulio, directeur Général d’Expedia.fr, l’explique par un attrait pour les « destinations culturelles populaires en Europe » qui permettent de « bénéficier de la baisse des prix de billets d’avion » due à l’augmentation du nombre de billets disponibles sur certaines routes. Selon l’étude d’Expedia, il est désormais moins cher de partir et de séjourner (vol + hôtel) à New York ou Amsterdam, qui sont pourtant des destinations prisées.

  • L’Europe peut aussi être accessible

Cet été, le Portugal est un des pays les plus avantageux « au niveau qualité-prix », estime Corinne Louison, directrice Générale de Directours. « C’est une destination pépite », que cela soit pour les vols, pour les séjours et même les séjours haut de gamme. Pour un séjour haut de gamme tout compris (vol, hôtel 5 étoiles et demi-pension) dans l’Algarve, comptez entre 1.000 et 1.200 euros.

En ce qui concerne les plus petits budgets, Directours propose un séjour d’une semaine en Crète avec départ le 13 juillet, toujours dans un hôtel haut de gamme et en pension complète, pour 800 euros.

Pour la directrice Générale, la destination vedette malgré l’actualité, c’est bel et bien la Grèce. Si « les réservations se sont faites dès janvier, il reste des disponibilités de dernière minute » et cette destination reste une valeur sûre pour les voyageurs. Surtout depuis que la Tunisie est boudée et qu’un transfert s’est fait vers d’autres destinations, précise Corinne Louison.

Cet été, l’agence Expedia propose, elle, des offres de dernière minute vers Istanbul, Prague, Marrakech ou Madrid à prix intéressants. Enfin, le fait de réserver un package vol + hôtel permet toujours de faire des économies, parce que le client est moins susceptible d’annuler. Surtout s’il a réservé assez tôt.