Vacances à l'étranger: 5 questions pour mieux préparer votre passage aux douanes

TOURISME Alors que débutent les vacances scolaires, «20 minutes» rappelle quelques règles essentielles pour réussir votre retour d'un séjour à l'étranger...

Pierre Garrigues

— 

Chilly Mazarin le 11 juin 2013. Journee nationale de destruction de contrefacons saisies par la douane en presence de Nicole Bricq ministre du commerce exterieur.
Chilly Mazarin le 11 juin 2013. Journee nationale de destruction de contrefacons saisies par la douane en presence de Nicole Bricq ministre du commerce exterieur. — A. Gelebart / 20 Minutes

Vous partez à l’étranger mais ne savez pas si vous pouvez y emmener votre chien ? Vous hésitez à acheter ce superbe petit sac à main de peur de ne pouvoir le ramener en France ? Vous pensez que votre traitement médical vous empêche de partir à l’étranger ? 20 Minutes répond aux interrogations les plus fréquentes sur le passage des douanes.

1- « Est-ce que je peux emmener mon chat avec moi ? »

Pas de problème, mais il doit être tatoué et avoir fait son vaccin antirabique. Vous devez également disposer d’un document d’accompagnement, délivré par votre vétérinaire. De plus, vous ne pouvez pas emmener plus de 5 de vos petits animaux à poil ou à plumes. Attention, certaines espèces menacées protégées (tortues-luth, Aras bleus ou encore chinchilla) par la convention de Washington ne peuvent pas être transportées sans convention spéciale.

Faut-il emporter son animal avec soi en vacances ?

2- « J’ai trouvé un petit vin sympa et des clopes pas chères, je peux les ramener en France ? »

Bien sûr, mais rappelez-vous qu’il existe en France métropolitaine et dans les DOM des franchises qui limitent l’importation d’alcools et de tabacs. Par exemple, si vous arrivez en France d’un pays extracommunautaire ou d’un DOM et que vous transportez plus de 100 cigarettes (une cartouche), plus de 4 litres de vin, 1 litre d’alcool tirant à plus de 22° ou encore plus de 16 litres de bière, ou si vous arrivez d’un pays de l’UE et que vous transportez plus de 4 cartouches de cigarettes, 90 litres de vin ou plus de 110 litres de bière (au retour d’un petit week-end en Bavière, par exemple), vous devrez déclarer votre marchandise et en payer les taxes. Des quantités qui sont toutefois « cumulatives » et « s’entendent par personne âgée de plus de 18 ans », précisent les douanes.

3- « Je suis un traitement médical, je peux emporter mes médicaments ? »

Oui, mais vous devez les transporter dans vos bagages et les destiner à un usage exclusivement personnel. De plus, vous pouvez les emmener sans ordonnance si les quantités de médicaments correspondent à un traitement de 3 mois ou moins ; sinon, une ordonnance sera exigée à votre passage aux douanes.

4- « Je n’arrive pas à dormir sans mon fusil de chasse, je peux le transporter avec moi ? »

Absolument, si vous bénéficiez d’une autorisation spéciale. Il vous faudra également une autorisation si vous transportez des munitions, des biens culturels ou encore certaines espèces végétales ou animales. Si vous voyagez avec des produits végétaux, ils seront soumis à un examen phytosanitaire : rappelons également qu’il vous est impossible de ramener dans vos valises en Europe un végétal considéré comme dangereux pour les espèces végétales européennes.

5- « Je peux ramener des souvenirs ? »

Tout à fait, mais n’oubliez pas qu’il existe des franchises qui limitent le transport de marchandises, franchises partageables mais non cumulables entre les voyageurs (par exemple, deux voyageurs ayant chacun une franchise de 430 euros ne pourront pas transporter un produit à 860 euros). Le montant de ces franchises varie en fonction de l’âge et du moyen de transport du voyageur. De plus, n’hésitez pas à vous renseigner quant à la liste des marchandises dont le transport est interdit : stupéfiants, chiens considérés comme dangereux, végétaux susceptibles d’être nuisibles à la flore européenne, ou encore, pour les DOM, alcools anisés prohibés par la législation française. Et gare aussi à la contrefaçon : « A l’arrivée, les services douaniers procèdent à la saisie de toutes les contrefaçons et les amendes douanières sont calculées à partir de la valeur des produits authentiques. Leur montant peut donc être particulièrement élevé », rappellent les douanes.

Pour plus de détails ou d’informations, n’hésitez pas à contacter les Infos Douanes Services au 0 811 20 44 44 ou encore à consulter le site des douanes