Armées: La base aérienne 105 d’Evreux devient la première «smart base»

INNOVATIONS Le site militaire s'ouvre et accueille une pépinière d'entreprises...

Anne-Laëtitia Béraud
— 
Illustration Google map de la base aérienne militaire 105 d'Evreux (Eure).
Illustration Google map de la base aérienne militaire 105 d'Evreux (Eure). — Google map

La base aérienne 105 d’Evreux-Fauville (Eure) fait décoller l'innovation. Dans le cadre des transformations des sites de défense, elle devient la première « smart base » à la française. L’armée de l’air et la chambre de commerce et d’industrie de l’Eure (CCI) ont ainsi inauguré ce lundi une pépinière de start-up spécialisée dans le numérique, au sein même de l’enceinte militaire.

Ce projet de base « intelligente » vise à ouvrir cette zone militaire vers le monde civil, afin d’y nouer des partenariats « gagnant-gagnant ».

« Un laboratoire »

Contre un accueil et un accompagnement, les jeunes entreprises s’engagent à faire partager leurs innovations technologiques aux militaires. Cette inauguration s’accompagne du lancement d’applications smartphone visant à développer « l’hyper connectivité » du personnel militaire.

Le projet « smart base » est « novateur », « c’est un laboratoire », a commenté le 10 juin le chef d’état-major de l’armée de l’air, Denis Mercier, devant quelques journalistes, dont 20 Minutes.

A terme, les « smart bases » pourraient accueillir de nouveaux services locaux et des entreprises. Mais les bases à l’américaine, qui sont parfois de véritables villes avec des magasins, des cafés et des fast-foods ne sont pas pour autant un modèle poursuivi par les Français.