Les trois petits lionceaux ne lâchent pas leur maman.
Les trois petits lionceaux ne lâchent pas leur maman. — Claire Chédeville/20minutes

REPORTAGE

VIDÉO. Première sortie officielle de trois petits lionceaux

Atlas, Kibo et Shani ont fait leur première sortie dans leur enclos du parc zoologique de Paris ce vendredi matin...

Atlas, Kibo et Shani, trois lionceaux d’Afrique, âgés de deux mois ont fait leur première sortie officielle ce vendredi matin au parc zoologique de Paris. Accompagnés de leur « maman », ils ont pu faire un premier tour de leur enclos. Depuis 1989, aucune naissance n’avait été enregistrée dans le parc.

Le vétérinaire Alexis Lécu, en charge des petits lions est ravi de leur première sortie « Ils ont l’air d’apprécier leur nouveau cadre, mais pour l’instant ils n’y seront que le matin ». Ces derniers peuvent d’ailleurs se vanter d’avoir fait de jolies performances « Ils commencent à courir et à jouer, c’est formidable comme certaines choses sont innées chez eux. » Le public a été également très impliqué dans les naissances des lionceaux car ce sont eux qui ont choisi leurs prénoms sur Facebook.

Les jeunes jouent avec leur mère. - Claire Chédeville/20minutes

Une famille monoparentale 

Pour l’instant les bébés de 8 kilos ne sont accompagnés que de leur mère, le père « Néro » n’est pas encore mis en contact physiquement avec ses petits. Il a pu les observer d’un enclos voisin et assisté à la naissance « Mais il s’en fiche donc je préfère attendre d’être sûr de son comportement car on est jamais à l’abri d’une morsure », explique le vétérinaire. Dans la nature, le père peut soit se montrer très joueur, soit indifférent, et parfois même violent avec ses bébés. « Il faut donc analyser un peu le comportement avant de les mettre ensemble tous les trois », insiste Alexis Lécu. Avant de les laisser courir seuls, les petits devront apprendre à mordiller pour contrôler leur mâchoire et à avoir une autonomie alimentaire. « La maman va bientôt les empêcher de téter à cause de la douleur et ils devront manger de la viande ». Dans son enclos un petit déguste déjà une côtelette d’agneau tranquillement à côté de sa mère.

Le petit mange pour la première fois de la viande. - Claire Chédeville/20minutes

Des lionceaux au patrimoine génétique particulier

Atlas, Kibo et Shani ont un patrimoine génétique exceptionnel. Ils ressemblent au lion d’Asie mais aussi à la sous-espèce du lion de l’Atlas Panthera leo leo, abattu en milieu naturel en 1922. « Ils ont une crinière plus sombre qui descend jusque sous le ventre, et ils sont plus adaptés à la vie en milieu aride ».

En Europe et en Afrique, seuls quelques zoos détiennent encore 70 animaux aux gènes et à l’aspect de ce félin d’Afrique, très différent des autres espèces.