Brevet des collèges: L'Education nationale assure que la grève n'empêche pas la tenue de l'examen

COLLEGE Alors que plus de 835.000 élèves de troisième passent le brevet des collèges ce jeudi et ce vendredi, certains enseignants boycottent l’examen… 

Lison Lagroy
— 
L’année dernière, 85,4% des candidats ont décroché le diplôme national du brevet.
L’année dernière, 85,4% des candidats ont décroché le diplôme national du brevet. — SIPA

Malgré un appel à la grève, le ministère de l’Education nationale assure que l’examen devrait se dérouler « dans de bonnes conditions ». Pour protester contre la réforme des collèges programmée pour la rentrée 2016, certains enseignants ont décidé de boycotter le brevet des collèges. Contacté par 20minutes, le ministère assure qu’en fin de matinée il n’y avait « aucun incident à déplorer ». Cependant, aucun chiffre sur le pourcentage de grévistes n’a été fourni par la rue de Grenelle.

Grève reconduite pour les corrections

C’est le syndicat d’enseignants SNALC, classé à droite, qui a appelé les enseignants à boycotter l’examen. D’abord pour les écrits de jeudi et vendredi, élargi par la suite aux dates de correction, les 29 et 30 juin. Si la surveillance des épreuves peut être effectuée par n’importe quel personnel non gréviste (parfois des étudiants), ce n’est pas le cas de la correction des copies, qui doit être réalisée par des enseignants qualifiés.

Réforme du collège: Les quatre points de réforme qui ne passent pas

Pas de retard ou de perturbations

Du côté du ministère de l’Education nationale, on tient à rassurer les parents et les élèves : des dispositions ont été prises pour « que l’examen se tienne dans de bonnes conditions ». Ainsi, du personnel administratif et technique pourra être réquisitionné. Cela pourrait être le cas à Lille ou à Reims, où l’on prévoit un mouvement très suivi. On assure également que « d’autres correcteurs seront mobilisés en cas de besoin ».

Un brevet « à la carte »

Le syndicat gréviste dénonce un futur brevet « à la carte », variant selon les établissements. Selon lui, les épreuves disciplinaires seront enterrées et des « évaluations maison » sont prévues en fonction des collèges.

Réforme du collège: Ce qui est vrai, ce qui est faux

Cette année, les collégiens plancheront ce jeudi après-midi sur les mathématiques après avoir travaillé sur le français jeudi matin, puis l’histoire-géographie-éducation civique vendredi matin. L’année dernière, 85,4 % des candidats ont décroché le diplôme national du brevet.